23 septembre 2020

NECESSITE, HASARD, LIBERTE : Epicure

  "Certaines choses sont produites par la nécessité (kath anangkè) d'autres par le hasard (tuchè) d'autres enfin par nous-mêmes (par hèmas). Mais la nécessité est irresponsable le hasard instable mais ce qui relève de nous est sans maître (adespoton)". (Epicure, Lettre à Ménécée,133)   Le travail philosophique consiste à dégager la sphère propre de la liberté entre le domaine de la nécessité, aveugle et irresponsable, et celui du hasard, qu'on ne peut ramener à la connaissance ni à la prévisibilité. Le monde naturel... [Lire la suite]

21 juillet 2020

ANAXARQUE et le KAIROS

Vitesse de l'atome : pour Epicure la plus grande vitesse concevable. Pour la caractériser de manière sensible : "comme la vitesse de la pensée". Cette dernière expression que je croyais proprement épicurienne, je l'ai trouvée récemment dans d'autres écrits de l'époque, chez Euripide je  crois. Même vitesse que l'atome et la pensée, selon le principe d'une isonomie absolue de la nature. Cette vitesse toutefois n'est pas perceptible comme telle, elle ne se manifsete que dans l'après coup. Je pensais à ceci, et voilà que je me... [Lire la suite]
24 juin 2019

HASARD, TRAGIQUE, REEL : Hommage à Clément Rosset

  Je sais tout ce que dois à Clément Rosset. De toute son oeuvre, que j'ai lue à peu près intégralement, c'est "La logique du pire" qui m'a marqué le plus durablement. Ce livre fut un coup de tonnerre qui m'ébranla jusqu'au fondement. Il renversait nombre d'idées familières, acceptées jusque là comme évidentes, et ouvrait un gouffre dans ma sensibilité, que rien depuis n'a jamais comblé. Je m'en suis si profondément imprégné que je ne sais pas, à cette heure, ce qui vient de lui et ce qui m'appartient en propre, si toutefois je... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:28 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 juin 2019

Du REEL dans l' EPICURISME

  Mettre au premier plan le réel. Voilà ma formule. A partir de là on peut réinterpréter diverses philosophies anciennes et modernes, en interrogeant la place, évidente ou cachée, qu'y occupe le réel. Je prendrai l'exemple de l'épicurisme. Epicure construit une admirable architecture où la canonique, la physique et l'éthique s'organisent autour d'une question centrale : qu'est ce qui importe vraiment à qui veut se donner les conditions et les moyens de la félicité ? On a pu dire que cette philosophie est une tentative réussie... [Lire la suite]
03 septembre 2018

LA VOIE : poème

     Sans but est la voie    Innocente comme sont les fleurs    Ouvertes au ciel, faciles    A fleurir, à périr.    Mais toute vie, ou grincheuse ou gracieuse,    A la terre retourne,    Selon le temps.      Quelques-uns, obnubilés par l'objectif,    Ne regardent ni de droite ni de gauche,    Aveugles-sourds à l'élément - et d'autres    Ne se fient qu'au hasard qui les accueille    Où qu'ils... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 juillet 2018

De la CAUSALITE PSYCHIQUE (2) - approche psychologique

  Retour sur la question de la causalité psychique.  C'est un thème central de la pensée bouddhique. L'homme est le fruit de ses actes, il est ce qu'il a fait. Mais cela n'implique pas le déterminisme, car il peut faire autrement. En principe du moins, car il y faut du courage, et d'abord le courage de la prise de conscience. Il faut délester la notion de karma de son poids mythologique : nulle divinité, nulle génie malfaisant ne préside à la perpétuation du mal, à la reconduction indéfinie de la faute. La répétition a... [Lire la suite]

05 février 2018

Du HASARD dans la vie.

  "Nous oublions qu'à vrai dire tout est hasard dans notre vie, à commencer par celui qui nous a fait naître de la rencontre d'un spermatozoïde et d'un ovule, hasard qui de ce fait n'est quand même pas sans rapport avec la loi et la nécessité de la nature, quitte à n'avoir aucun rapport avec nos désirs et nos illusions." (Freud, Un souvenir d'enfance de Léonard de Vinci, fragment de la conclusion). Prélude possible à une méditation sur le rôle du hasard dans notre vie. Pindare faisait de Tuchè (le hasard) la fille de Zeus... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 octobre 2016

La DIAGONALE du FOU (2)

  Ma diagonale personnelle, que je croyais originale, ne fait en un sens que poursuivre une autre, celle qui s'était initiée par l'installation de mon père en Alsace, intallation forcée elle aussi, par les nécessités de la guerre. Belle diagonale à travers l'Europe, du nord-est au sud-ouest - mais pour les Septentrionaux le nord-est de la France est un sud-ouest, si bien qu'au total, sur deux générations, notre lignée aura tracé une droite inclinée, un joli clinamen, déviation impromptue, imprévisible. Ajoutez à cela la... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 13:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 octobre 2016

La DIAGONALE du FOU

  C'est un itinéraire assez singulier. Le hasard de la vie m'a fait naître dans le nord-est de la France, et rien a priori ne me destinait à voyager en diagonale, en Lorraine d'abord, par assignation administrative, puis, d'un trait, dans le sud-ouest, où à présent je réside. J'y pensais fort ce matin, et je m'étonnais de la constance d'un destin qui a tracé pour moi cette diagonale baroque, où je reconnais, après coup, une sorte de logique ambiguë, mais décisive. Il était impossible  que je restasse en Alsace, et je revois... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 février 2012

Du KARMA et de la LIBERTE

Karma veut dire action. La loi du karma signifie que toute action est suivie d’effet, soit dans l’immédiat, soit dans un futur indéterminé. Selon cette conception, ma situation présente résulte de mes actes antérieurs, si l’on met de côté, bien sûr, les causalités purement naturelles, comme par exemple mon groupe sanguin, la couleur de ma peau etc. De même, ce que je fais aujourd’hui conditionne mon avenir. Il en résulte que nous avons intérêt à réfléchir avant d’agir. Il serait erroné de considérer cette loi comme un déterminisme... [Lire la suite]