26 juin 2009

D' un BONHEUR en deça du DESIR

La question du désir est au coeur de nos vies - et depuis Platon au coeur de ce qu'on appellle Philosophie. Philosophie : amour de la sagesse, ce qui implique désir de ce qu'on n' a pas, ajoutons pour notre propre compte, de ce qu'on a vraisemblablement perdu. En toute logique, et contre l'opinion commune qui pose la sagesse dans un avenir lointain, voire inaccessible dont la philosophie serait la voie d'accès, il faut poser que la sagesse est strictement antérieure à toute quête philosophique. Il en va de la sagesse comme de... [Lire la suite]

24 juin 2009

Des INTERDITS "FONDAMENTAUX"

On distingue généralement trois interdits fondamentaux, considérés comme conditions absolues de la naissance de la culture : cannibalisme, inceste et meurtre. Freud, dans "Totem et tabou", fera une belle tentative mythologique pour expliquer la naisssance de l'interdit à partir du meurtre du père primitif, cannibalisé par ses fils réunis en horde : la mort du père entraînant la pratique généralisée de l'inceste et le plus grand désordre, les fils décident en commun de condamner et de s'interdire ces pratiques archaïques.... [Lire la suite]
23 juin 2009

DU CANNIBALIME

Emotion : j'entends parler d'une découverte paléontologique en Espagne. Des chercheurs viennent d'exhiber quelques ossements humains datant de huit cent mille ans qui fourniraient la preuve incontestable de pratiques cannibales non rituelles chez nos ancêtres. Que ces hominidés aient pratiqué le cannibalisme n' a rien en soi de bien nouveau. Ce qui l'est par contre c'est la découverte impromptue que ce cannibalisme ait été non rituel, ce qui donne à entendre qu'il fut une pratique ordinaire de cuisine!  Jusqu'ici on se consolait... [Lire la suite]
22 juin 2009

LECONS D' INSOMNIE

Dionysos était présent, l'autre soir, invisible mais présent. Dans les bosquets touffus et fleuris, sous la lune espiègle et rêveuse, et dans les chants, et dans le coeurs. Ce fut une belle fête! Je me crus un instant dans les jardins d'Athènes pour les grandes Dionysies, en plein été, alors que de toute part montait le vaste chant de la terre, des vignes et du vin. Ne manquait à ma joie que le bouzouki pour parfaire une bienheureuse illusion, et l'ivresse des femmes courant en tous sens pour éveiller, stimuler le désir assoupi. La... [Lire la suite]
20 juin 2009

De la SUBJECTIVITE

La subjectivité, c'est ce qui concerne le sujet. Mais qu'est-ce que le sujet? C'est d'abord une détermination grammaticale, celle que l'on pose au principe du verbe, lequel exprime l'action ou la passion  : l'oiseau chante, l'oiseau souffre. Il en résulte une illusion idéologique, celle de concevoir le sujet comme l'acteur de l'action, volonté libre, substance agissante ou pâtissante. De la sorte on découpe deux moments : celui de l'acteur (le sujet) celui de l'action ( le verbe). Dans cette division métaphysique se creuse... [Lire la suite]
19 juin 2009

De l' HETERONOMIE et de l' AUTONOMIE

"Nomos" c'est la loi, par opposition à "Physis", la nature. C'est le propre de la culture de nous faire basculer de gré ou de force sous l'égide de la loi sociale, des obligations et des interdictions, des conventions juridiques, politiques, voire religieuses. D'aucuns, comme les Kuniques, restent intangiblement fidèles à la nature et contestent violemment toute ingérence du Nomos. Diogène par exemple se réclame du vrai Zeus contre les déités civiques et rejette toute convention au nom de la vertu de nature. C'est... [Lire la suite]

18 juin 2009

DE LA VACUITE

A partir des données fondamentales de la théorie bouddhique on débouche nécessairement sur la vision de la Vacuité. Mais ce débouché peut rester longtemps obscurci par de fortes résistances mentales, la peur et l'obsession de la sécurité. Reprenons les fondamentaux : Tous les dharmas sont impermanents (anicca) Tous les dharmas sont source de souffrance (dukkha) Tous les dharmas sont sans Soi (anatta) Donc tous les dharmas sont interdépendants, reliés dans la chaîne de l'interdépendance universelle. Aucune substance stable,... [Lire la suite]
17 juin 2009

De l' ACTIVITE PENDANT la RETRAITE

J'entends dire ici et là, dans le discours officiel, qu'il est de la plus haute importance, pour la santé physique et psychique, de continuer à travailler après la prise de retraite, voire de la retarder le plus possible. Et pourquoi pas jusqu'à l'heure de la mort? De la sorte on nous conditionne progressivement à l'idée de travailler encore et encore, alors que le travailleur épuisé ne rêve que de congé et de repos. Je conçois sans peine que celui qui s'exprime personnellement et plaisamment dans sa profession puisse retarder l'heure... [Lire la suite]
14 juin 2009

PRATIQUE de l EVACUATION PSYCHIQUE

Vacuum, vacuité, vacance, évacuer. Approche de la vacuité : réfléchir sur les conditions de l'évacuation, dans le domaine psychique. Comment faire pour recréer perpétuellemnt la douce sensation de liberté intérieure? Comment recracher les déchets, les pensées toxiques, les émotions négatives, les passions tristes, bien sûr, mais plus avant toute passion, toute préoccupation, toute obsession mentale, toute idée fixe? Car il n' y a pas lieu de s'attacher aux passions dites positives, pas plus qu'aux négatives. Toute passion est... [Lire la suite]
12 juin 2009

DES FAUX DOUTES, et de la VACUITE

Qui peut supporter authentiquement l'épreuve du doute? La plupart du temps on  se contente d'un doute de parade, d'une mascarade de doute, de quelque tour de passe-passe théorique pour faire l'averti, puis on retourne tranquillement à ses petites affaires. Même Descartes, à en croire la pertinente attaque de Nietzsche, ne fait rien que simuler une mise entre parenthèse des certitudes officielles, pour s'empresser de restaurer le bon vieux Moi, et son acolyte obligé, le Dieu spéculatif. "Je pense, je suis". Que voilà une... [Lire la suite]