02 mai 2016

DEVENIR SOI : la perte et le gain

  Je verrais volontiers trois phases successives dans l'existence, reconnaissant en sus qu'il est assez rare qu'un individu parcoure intégralement le cursus complet. Dans un premier temps le sujet, de par l'aliénation nécessaire du langage, se découvre déchiré entre ce qu'il est et ce qu'il voudrait être. Avec Lacan on peut à cet égard interroger l'épreuve initiatique du miroir, où le sujet se voit séparé de soi, et tout à la fois happé, séduit, induit en erreur par une image, celle que lui renvoie le miroir, image de totalité... [Lire la suite]

20 mai 2013

DEVANT le MIROIR : poème

                     "Présent d'absence, hélas, au regard de moi-même               Je me délite, je coule, je m'évanouis               Vertige d'être rien qu'un peu dans ces eaux blêmes               D'une coulée inapparente où je me fuis"
Posté par GUY KARL à 16:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
07 décembre 2010

Du MIROITEMENT PULSIONNEL : Sappho

"Tant que ton  beau visage renverra sur moi sa lumière" - "L'enjambée désirable, et l'éclat radieux du visage" - "Choses saintes et belles, jeunes filles..." - "brillance" - "la resplendissante" -  "celle à la ceinture violette" - "Celle qui a excité ma passion" - "Un cuir de couleurs miroitantes" "Les étoiles autour de la lune belle De nouveau cachent leur halo de lumière Quand à son apogée elle éclaire la terre..." --- L'amour du soleil a fait que m'ont échu splendeur et beauté...".        ... [Lire la suite]
19 juillet 2010

Et le MIROIR se BRISA : A-PHILOSOPHIE

Voici  l'image : je regarde par la fenêtre, des feuilles vertes ourlées de gris clair, du bleu céruléen entre les feuilles, des troncs bruns tapissés de vert de gris, des pans de maison, des fenêtres, des carreaux, des trottoirs, et puis le bruit sourd de la ville que j'identifie immédiatement comme bourdonnement de voitures, un  tableau, en somme, familier, plaisant, méridional, chaleureux : c'est le monde qui est mien, comme une sorte d'excroissance colorée, de prolongement physique de mon être propre. C'est ce qu'on... [Lire la suite]