08 août 2016

SERENITE, note du 8 août 2016

  Il est beau d'atteindre à une relative sérénité, d'autant plus précieuse qu'elle fut chèrement acquise, et qu'on la sait infiniment fragile, suspendue aux aléas du sort, de la santé, de l'entourage, de l'état du monde. Faible brindille qu'un vent peut emporter. C'est quasi miraculeux pour qui se sent vulnérable, froissable, soumis à la destinée commune, sans forces ni ressources particulières, ordinairement exposé aux caprices de la fortune. "Hé quoi, dirait un fieffé stoïcien, la sérénité ne tient-elle pas à la force de... [Lire la suite]

14 janvier 2016

PHILOSOPHIE pour AUJOURD'HUI

  Dans l'immense littérature philosophique peu de textes me parlent vraiment. Beaucoup sont irrémédiablement datés, dès lors illisibles. Ce qui survit, et nous interroge toujours encore, c'est une poignée d'oeuvres que ni le temps ni la mode ne démodent. Ajoutez à cela que le goût personnel, le désir subjectif, l'idiosyncrasie propre du lecteur effectuent un tri sévère, écartent sans pitié ce qui ne rencontre pas sa problématique. Nietzsche remarquait que si le contenu d'une philosophie peut vieillir, la personnalité, quand elle... [Lire la suite]
10 juin 2011

DES TROIS REVOLUTIONS MENTALES : spiritualisation

Dans le cheminement de spiritualisation je vois trois moments essentiels, trois crises, trois étapes d'une révolution mentale intégrale. Le premier est de désapprendre tout ce qui a été assimilié dans le processus de socialisation, non pas que ces enseignements soient nécessairement faux, mais ils sont intégrés sans vérification. C'est ainsi que Descartes, par exemple, se propose de remettre en doute les leçons de l'école, les théories des philosophes, les opinions communes, et même les préceptes de la foi. Dans cet esprit il préfère... [Lire la suite]
11 juin 2010

De la GENEROSITE

Générosité: qui est d'un naturel noble, qui a un grand coeur (sens dérivé directement du sens étymologique qui est : de bonne race) . Rodrigue est généreux, dans le Cid de Corneille. Se dit aussi des choses qui décèlent une noble nature : un vin généreux. Ou d'animaux : le Lion. Qui donne d'une main libérale. (définitions de Littré)           Cette définition peut surprendre mais elle se légitime de sa provenance étymologique. En effet genus, en latin, d'où dérive generosus, signifie la race, le... [Lire la suite]
30 mars 2010

ECOLOGIE et PHILOSOPHIE

L'écologie est l'horizon indépassable de notre époque. Toute pensée qui s'efforce de comprendre notre relation au monde, notre mode d'intervention dans ce monde est condamnée à se situer dans cet espace, qui est notre espace à tous, le "koinon", le "commun" de notre condition humaine. On peut toujours se réfugier dans les brumes de la vie solitaire, délimiter, avec plus ou moins de bonheur, un jardin de l'intimité : tout un chacun voit immédiatement ce qu'une telle posture comporte d'illusion. De toute part... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 mars 2009

VARIATIONS sur le DOUTE

Le doute est un mouvement intérieur qui manifeste pour le moins un embarras. Un point d'arrêt. On disait autrefois, dans la tardition philosophisque,"une suspension du jugement" ce qui me paraît à la fois vrai et faux. C'est moins une suspension du jugement qu'une suspension de l'adhésion. On croyait quelque chose et puis on se met à douter, c'est à dire d'abord à souffrir de la perte d'une certitude, d'une crédulité, d'une croyance ou d'une conviction. : "Et si ce que je croyais était faux, ou illusoire, ou incertain?... [Lire la suite]