19 juin 2019

QU' APPELLE-T-ON REALITE ?

  Ce que nous appelons communément "réalité" c'est le monde tel qu'il se présente à nous par la médiation des sens, mais aussi de la mémoire et des schèmes perceptifs et intellectuels que nous avons intégrés et organisés tout au long de notre vie. On peut soutenir que c'est une image, en donnant à ce terme une extension maximale, ou, plus techniquement, un complexe sensitivo-perceptif largement conditionné par le langage et les représentations communément reçues dans la culture où nous baignons. Pour parler grec c'est un kosmos... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

05 juin 2019

L'IMAGINATION TOXIQUE : LUCRECE

  Lucrèce apporte une belle illustration du thème que j'ai développé dans l'article précédent (III, 870 à 887). Voici un homme qui gémit sur lui-même, imaginant de cruelles souffrances après la mort, et qui pourtant déclare, dans le même temps, qu'il ne croit pas possible "qu'il subsistât une sensibiité dans la mort". Cet homme tient un double langage. Par la raison il consent à sa disparition, qui entraîne l'insensibilité, et par l'imagination il se donne une sorte d'immortalité, mais bien douloureuse, puisqu'elle est peuplée... [Lire la suite]
01 novembre 2017

Du SENTIMENT de REALITE, et du REEL

  "Pour nous assurer que ce que considérons comme la réalité l'est bien, nous avons besoin d'une autre réalité qui nous permette de relativiser et qui, elle-même, a besoin d'une autre réalité pour lui servir de base. Et ainsi de suite, jusqu'à créer dans notre conscience une chaîne qui se poursuit indéfiniment. Il n'est sans doute pas exagéré de dire que c'est dans le maintien de cette chaîne que nous puisons le sentiment de notre existence réelle. Mais que cette chaîne vienne à être brisée, et immédiatement nous sommes perdus.... [Lire la suite]
19 janvier 2017

Que faire des FANTASMES ?

  Je voudrais revenir sur la question du fantasme, tout en considérant comme acquises les propositions que j'ai déjà développées par le passé. Ce qui va suivre est le résultat d'observations que j'ai menées en moi-même, car enfin la production et la présence insistante de fantasmes relève de la vie intérieure dans ce qu'elle a de plus personnel, et je ne vois pas que l'on puisse observer quoi que ce soit en dehors de la vie privée. Les hommes et les femmes, en géréral, évitent soigneusement d'en parler, ce qui d'ailleurs est... [Lire la suite]
07 août 2015

CHAP XXII - Du SUJET

                                 CHAPITRE VINGT DEUX : Du SUJET      TABLE 1 Du Sujet et du Moi 2 De la Blessure 3 De l'Excédent pulsionnel 4 De la Désillusion 5 De la Vérité du Sujet 6 Du Sujet et du Plan d'Immanence 7 De la Naissance du Sujet 8 « Je sais bien mais quand même... » 9 De la Douleur Psychique 10 De l'Ecart entre le psychique et la Réalité 11 Existence et vacuité 12 Du scandale de la vérité 13... [Lire la suite]
24 avril 2014

De l'ECART entre le PSYCHIQUE et la REALITE

      Ce serait une grave erreur que de chercher à se débarrasser du désir. Freud soutenait avec raison que le désir est inextinguible, perpétuellement renaissant, et que tout effort pour s'en débarrasser revenait mécaniquement à le renforcer. Voilà qui jette un éclairage intéressant sur certaines pratiques, toutes erronnées et mortifères, qui visent la destruction du désir, aussi débilitantes que de vouloir empêcher le flux de la pensée. "S'il suffisait de s'asseoir les jambes croisées et de rester immobile, toutes... [Lire la suite]
10 mai 2013

De l'ECART entre IMAGINAIRE et REALITE

  Descartes, dans le "Discours de la Méthode" (troisième partie, sur la morale provisoire) se propose de ne rien désirer à l'avenir qu'il n'acquît, entendons qu'il veut restreindre le désir à ce que son entendement lui présente comme réalisable, excluant tout le reste comme impossible. Remarque sage en apparence, mais  tout à fait irréaliste. Où voit-on que l'entendement suffise à réduire les désirs, à écarter sans conteste ce qui nous charme, nous séduit, nous enrôle dans les appas de l'imaginaire? C'est méconnaître la... [Lire la suite]
30 août 2010

DE l' A-CULTURE PHILOSOPHIQUE

Certains lecteurs ou auditeurs me confient un embarras : ils manqueraient de culture philosophique, ayant de longtemps oublié les rudiments acquis lors d'une lointaine terminale de philosophie, et puis le travail, l'éducation des enfants, les soucis de l'existence, et tout le reste... Que dire? C'est ce qu'on appelle la réalité. J'ai envie de répondre à la manière de Montaigne : "Avez-vous pas vécu?". Quel meilleur apprentissage pour le philosopher que les soucis ordinaires de l'existence, l'éducation des enfants, les aléas... [Lire la suite]