16 juillet 2019

TERRIBLE LA PAROLE DU DIEU : pseudo-Héraclite

  Je me prends à rêver. Imaginez que sous les fondements du temple d'Artemis à Ephèse on mette à jour une tablette de pierre avec l'inscription : ainos tou theou ainos, "terrible la parole du dieu" - n'en déduirait-on pas, dans l'enthousiasme, que c'est une citation d'Héraclite, perdue depuis des siècles et enfin retrouvée ? Pour plusieurs raisons : le lieu (c'est ici qu'Héraclite a offert son livre à la déesse), le contexte culturel (l'oracle de Delphes), l'intention philosophique, le style extrêmement ramassé, et surtout le... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 16:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

22 mai 2019

Leçon de l'ENIGME : la parole et le réel

  "Peu après il (Homère) arriva à Ios. Là, assis sur un rocher, il vit des pêcheurs s'approcher de la plage et leur demanda s'ils avaient pris quelque chose. Ceux-ci, comme ils n'avaient rien pris mais s'époulliaient, lui dirent, à cause du manque de poissons : "Ce que nous avons pris nous l'avons laissé, ce que nous n'avons pas pris nous le portons"...Homère, ne pouvant résoudre l'énigme, mourut de découragement". C'est là un topos classique de la littérature grecque. Héraclite lui aussi y fait référence pour souligner que "le... [Lire la suite]
28 janvier 2011

TETRALOGIKON : musique et philosophie.

"Souvent, dans ma vie passée, j'ai eu la visite du même songe : il apparaissait tantôt sous une forme, tantôt sous une autre, mais il me disait toujours la même chose : "Socrate, fais oeuvre de poète et cultive la musique". Et moi, jusqu'ici, je croyais que c'était précisément ce que je faisais qu'il m'encourageait et m'excitait à pratiquer, et que, comme on encourage les coureurs, le songe m'excitait, moi aussi, à poursuivre mon occupation, à pratiquer la musique ; car pour moi, la philosophie est la musique la plus haute, et c'est à... [Lire la suite]
07 décembre 2009

Des DIEUX ANTIQUES

A me replonger dans les origines de la sagesse grecque je suis stupéfait de la férocité de ces dieux antiques, de leur incroyable liberté de moeurs, de leur spontanéité pulsionnelle, de l'amoralité fonciède de leur conduite. Même Zeus, suppposé faire règner un ordre juste, se comporte avec la dernière légèreté, engrossant à tire larigo, violentant, vilipendant sans vergogne, toujours prompt à se venger comme le dernier des afficionados. Quant à Dionysos, voyez le tableau édifiant qu'en fait Euripide dans les "Bacchantes". Et... [Lire la suite]
31 juillet 2009

Le PARTAGE du DIEU et de l'HOMME selon PINDARE

Voici comment Pindare exprime le partage de l'homme et du dieu (Néméennes VI première strophe, traduction de Jean Paul Savignac légèrement modifiée, édition La Différence pages 305, 307) : "Une des hommes, une des dieux est la race. Et de mère une, Nous respirons, eux et nous. Mais nous sépare la différence De pouvoir, d'un côté rien, de l'autre, Fief éternel, le ciel de bronze qui perdure. Pourtant par quelque point nous ressemblons Grand esprit ou nature, aux Immortels, Bien que ne sachant, de jour comme... [Lire la suite]