14 décembre 2018

Des LIVRES et de la VOIE

  Ce matin, considérant depuis le couloir mon bureau ouvert à la lumière, je me dis : le bonheur c'est ça ! Mon bureau est plus qu'un bureau, c'est une bibliothèque, une salle de méditation, un fumoir, un jardin pour recevoir des amis, pour boire, deviser, réfléchir, rire et philosopher. C'est la devise d'Epicure : il faut tout ensemble rire et philosopher - et surtout "sum-philosophein", philosopher ensemble. Mais d'abord ce lieu enchanté est mon jardin intime, où fleurissent mes roses et mes épines. J'y convie de nombreux... [Lire la suite]

17 octobre 2018

L'ATELIER DE L' ECRIVAIN : journal du 17 octobre 2018

  Qui n'aimerait visiter l'atelier d'un Botticelli, d'un Vermeer ou d'un Matisse, du vivant de l'artiste bien sûr, le surprenant, tout barbouillé de couleurs au milieu de ses créations, avec peut-être, en prime, le spectacle d'une jeune personne dénudée posant pour la postérité...Chez le peintre on imagine volontiers quelque secret incommunicable, dont les toiles ne donneraient qu'un avant-goût, et qui, peut-être se révèlerait au détour, à qui saurait y voir. C'est l'avantage du peintre : il travaille sur image, il fait rêver... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:36 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
12 février 2018

DES LIVRES, fantaisie

  Je suis un lecteur cabochard. J'entreprends beaucoup de livres, j'en finis très peu. Ma bibloithèque est bourrée de livres que j'ai à peine effleurés, délaissés après quelques pages. C'est qu'ils promettent beaucoup, et tiennent rarement. Voici un propos qui n'en finit pas de tergiverser, et puis un autre qui ressasse, et un troisième qui languit. J'aime que l'on aille directement au vif du problème, que l'on expose peu, que l'on ratiocine moins encore, et que la thèse, et sa conclusion, apparaissent vite et bien, vifs et... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 mai 2017

POISSON DANS UN BOCAL : méditation

  J'aime bien cette phrase de Nietzsche qui exprime à merveille mon état présent : "L'avantage de la mauvaise mémoire est qu'on jouit plusieurs fois des mêmes choses pour la première fois". C'est ainsi que l'on peut comprendre qu'un poisson qui tourne indéfiniment dans le même bocal, entre les mêmes parois et les mêmes plantes aquatiques, ne semble pas avoir la moindre envie de suicide. Mais non, il continue bravement de tourner dans le même cercle, s'émerveillant d'être si agile et de rencontrer indéfiniment une nouveauté... [Lire la suite]
03 février 2014

DES LIVRES : un choix cornélien

    Assis, face à ma bibliothèque - elle est relativement modeste car je n'achète pas systématiquement les livres, et les emprunte volontiers, surtout quand ils ne font que délivrer des informations utiles - je me prends quelquefois à rêver les yeux ouverts, parcourant les rayons, les dos de livres, souvent poussiéreux et fatigués, et je me surprends à me poser cette question cruciale : lesquels, parmi tous ces ouvrages, m'ont-ils nourri, sustenté, instruit, amusé, lesquels me sont-ils vraiment précieux, indispensables -... [Lire la suite]