15

 

          J'ai traversé le sexe de la Mère

          Ce lalyrinthe aux mille bras

 

          Plus de peur

          De mystère

          Tout secret éventé

 

          Ah qu'importe le temps, la mort

          De toutes parts, je suis

          De plain pied sans mesure

          L'univers!

 

                      16

 

         Effeuillaison

         Sans racine tronc ou tige

         Le corps absorbe l'air

         De mille pores

         Exsude

         Protoplasmique, métaphorique

         Il prend toutes les formes

         Jamais ne meurt.

 

         Ah la vue nous égare

         Qui n'aime que le mat, que le dur!

 

         Assis

         Jambes ouvertes, buste droit

         Je ferme doucement les yeux

         J'écoute

         Mon corps est une fine pellicule

         Infiniment subtile et réceptive

         J'absorbe l'ombre et la lumière

         Les couleurs tournent comme des papillons

         La pluie remonte vers le ciel

         Tout l'univers se précipite

         Tout scintille, tout passe

         Le dedans, le dehors

         Abolis

         Composent un ballet fantastique

         De vibrations phosphorescentes.

 

                        17

 

        La vie ordinaire

        Action, travail

        Et l'arraisonnement de la terre

        Tous la vivent et la meurent

 

        Mais l'autre

        La voie de vérité

        La noble, la muette

        Où la trouver ?

 

        Parfois je vois un lieu sans lieu

        Où l'être même, et toute sa fureur

        Se dissolvent enfin

        Paisiblement

        Dans l'introuvable Demeure.

 

                     18

 

        Un jour

       Je ne ferai plus de poèmes

       Aves des mots

       Je serai poésie moi-même.

 

       Rendu aux éléments

       Nappe de lune entre les pins

       Dune, rocher ou lande grise

       Trille de rossignol, brame insistant

       Feuille de vent.

 

       Absous de tout

       Dissous.

 

(Fin du poème : révision 2014 - Tous droits réservés. Guy KARL)