FADO 

                       Aubade pour Guillaume Apollinaire

 

     

       Au soir, quand tombent des étoiles

       De blancs éclairs et des cristaux

       Au beau pays de Portugal

       Rivière et fleuve sans égal

       Des mamas chantent le fado  

 

                                     Aux berges du Guadalquivir

                                     Ame, mon âme se déchire

 

        Au vieux ténor guatémaltèque

        Qui s'égosille en trémolos

        Les enfants jettent des boulettes

        Les femmes tranchent des pastèques

        Les hommes percent les tonneaux 

 

                                       Aux berges du Guadalquivir

                                       Ame, mon âme se déchire

 

         Fêtes dorées vous me déçutes

         Faste  faussaire et madrigal

         Regard hagard au matin pâle

         Qu'êtes vous donc si vous ne fûtes

         Que paille dans le vent qui dévale