Où donc est-il 

     Le soleil de la terre - et la mer elle-même

     Semble se retirer. Seul sur la rive

     Et le regard dans les étoiles qui crissent

     Je me souviens d'une époque ancienne

     De rivages bleus où je courais enfant

     Sans rien savoir du temps. Nous passons

     Comme passent les nuages dans le ciel

     Sans rien tenir, rien retenir.

     Ah que du moins, dans ce flux qui nous porte

     Nous sachions, consentants, apaisés

     Glisser au fil

     Glisser naïfs et musiciens

     Dans le flux sombre et lumineux,

     Immense flux qui passe et qui ne passe pas !

     

     .