Cet été médiocre et pluvieux j' ai décidé de le transcender par la composition de mon nouveau livre "De la Faille et de la Vérité", binant, arrosant, sarclant à larges tranches et tranchées, recombinant et troussant mon sujet de mille et mille manières, jusqu'à plus soif, laquelle, je le crains, viendra moins du contentement que de la fatigue. C'est un étrange soin, en effet, que de faire un livre!

Mais ne faisons pas la bégueule! Il y a là une forme de plaisir qui ne doit rien, ou presque, aux circonstances. J'aurais mauvaise grâce à me plaindre si c'est moi, et moi seul, qui me suis mis dans ce décours.

Ce livre j'en ai rêvé si souvent, c'est à peine croyable que me voilà en train de le réaliser.

Si le coeur t'en dit, cher lecteur, je t'invite à lire, chapitre après chapitre, ce livre sur mon nouveau blog : "Le Chaos Philosophe", en lien d'amis.