26 juin 2012

CONTEMPLATION du CIEL K-960

        « …Et le ciel étoilé au-dessus de nos têtes ». C’est le ciel ouvert, immense et lumineux qui fait accéder l’homme à la conscience de soi. Non qu’il faille un instant se détourner de la terre nourricière et familière, non pas, mais la terre est l’élément de la vie immédiate, du besoin et de la satisfaction. La terre, c’est l’humus, le sec et l’humide, le chaud et le froid, le proche, le sol ferme et la rivière incertaine, l’arbre pensif, le roseau, la fleur, le sentier qui se perd dans les... [Lire la suite]

13 mai 2011

ETERNITE du CERCLE : du SPHAIROS, et d' EMPEDOCLE

« Elle est retrouvée Quoi? L’éternité. C’est la mer allée Avec le soleil ». (Rimbaud) Le cercle de vie se referme, mais la vie continue. Paradoxe de la durée. Chronos était là avant, il est pendant, et après. Rien ne l’arrête, rien ne l’arrêtera. Pourtant, dans cette conscience paisible de l’achèvement, quelque chose persiste en dépit du temps. Et si le corps, et si la conscience avec lui, va à la mort, une autre conscience, qui est à la fois elle-même et une autre, différant d’avec elle-même, gagne secrètement une demeure... [Lire la suite]