01 novembre 2019

SUR PERSEPHONE et KORE : le deux en un

  Perséphone se présente à nous sous un double visage. Compagne d'Hadès elle est la terrible, l'impitoyable. J'imagine aisément les deux divinités érigées à l'entrée du temple d'Elis, gardant le seuil, que nul, hormis le grand prêtre ne songeait à franchir, de peur de n'en jamais revenir : "Vous qui entrez ici perdez toute espérance". Mais Perséphone est aussi Korè, la fille de Démeter (meter = la mère), et à ce titre elle représente la renaissance de la vie, la floraison, l'abondance. Pendant les quatre mois sombres où tout... [Lire la suite]

22 décembre 2010

VOYAGE AU PAYS SOMBRE : un conte d'hiver

Après sept semaines d'errance je décidai de me rendre au pays des Scytes. J'avais entendu dire que c'est là, au plus lontain du continent, que se trouvait la Porte des Enfers. J'étais làs de la vie, et je me dis qu'il fallait risquer le tout pour le tout. Je découvris enfin une éclaircie d'herbes rases entourée de grands arbres sauvages. Au milieu, un vaste trou sombre semblait donner dans les entrailles de la terre. Le lieu était désolé, comme figé dans la pétrification de l'éternité. Je fus fort surpris de voir apparaître, comme... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 mai 2009

D'un INCONSCIENT DYNAMIQUE et CREATEUR

Il est bien des manières d'aborder la problématique de l'inconscient. Et d'abord, inconscient ou inconscients? De l'inconscient il en va comme du reste : c'est un mot, mais quelle est la force qui s'empare du mot, et pour quel usage? S'agit-il de pérenniser la souffrance en nous plongeant dans un déterminisme sans issue, en creusant sans fin le sillon obscur de la culpabilité, du ressentiment et des passions tristes? S'agit-il de nous convaincre de l'impossibilté de toute déclinaison, de tout clinamen novateur, de toute liberté de... [Lire la suite]