09 septembre 2009

ODE POUR APHRODITE

Belle comme en un rêve sublime et triste   A moi tu es venue aux déclins d'automne     C'était hier, c'est aujourd'hui! - Envoûtante       Au brasier de tes yeux Danse la vipère de la nostalgie   Et si la douleur sustente ma folie     Que suis-je, Aphrodite sans elle, qui seule       De la mort me protège? PS Que l'on me pardonne cet essai de poème selon les canons de la versification sapphique : strophe de quatre vers,... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,