09 juin 2016

LA PRIMAVERA : le Printemps de Botticelli

  Si je voulais chanter la beauté - et mon âme n'aspire qu'à cela - je ferais chanter en moi ce mot si beau, si sensuel, généreux, envoûtant, de "primavera", qui en dit infiniment plus et mieux que notre "printemps", un peu sec, trop définitif. Il y a dans "primavera" une sorte de lenteur toute latine, quelque chose qui prend tout son temps, qui traîne langoureusement sur l'antépénultième, qui laisse à rêver longtemps, à gouster le temps de la floraison, de l'éclosion, comme fit si bien Ronsard dans ses évocations de la rose,... [Lire la suite]

08 juin 2016

BOTTICELLI et LEONARD : Sophie Chauveau

  Je dois à Sophie Chauveau un beau séjour dans la Florence du Quatrocento, relisant, en ces jours de malaise relatif, le trio sur Lippi, Botticelli et Léonard. C'est le second que je préfère, me découvrant avec Botticelli une certaine affinité de sensibilité, et le goût absolu de la beauté. Voilà un homme selon mon coeur, et j'admire qu'une auteure femme ait su si bien comprendre un homme, si étroitement épouser les méandres capricieux de cette âme changeante, instable, flottant entre deux crises de mélancolie dans les sublimes... [Lire la suite]