01 janvier 2019

AS-TU TROUVE la VOIE ?

  Dans "Tintin et le Lotus Bleu" il y a une jolie scène tragi-comique, dont je me souviens présentement avec délices. On y voit un grand Chinois brandir un long sabre, l'air furieux, au dessus d'un malheureux enchaîné sur une chaise, lui criant à tue-tête : "As-tu trouvé la Voie, as-tu trouvé la Voie ?". Chacun comprend qu'en cas de négative l'homme à la chaise y perdra sa tête. Ou la Voie ou la vie : si tu choisis la Voie tu auras la vie. Si tu ne trouves pas la Voie tu perds la vie. Remarquons qu'en latin la voie c'est via, et... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 décembre 2018

La VOIE et le CHEMIN : à FREDERIC

  Petite bafouille pour Frédéric.   Au petit matin, dans ces plages douillettes où la conscience flotte entre sommeil et réveil, j'eus la chance - une fois n'est pas coutume - de rêver que l'ami Frédéric venait, à la suite d'une causerie que je tenais sur "la voie et le chemin", au devant de moi pour me serrer la main. Ma foi, je me suis fait plaisir, par cette petite mise en scène, convoquant une sorte d'approbation silencieuse : mon propos devait avoir quelque valeur, après tout. J'essaie de dénouer le fil du rêve, et... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:17 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 décembre 2018

Des LIVRES et de la VOIE

  Ce matin, considérant depuis le couloir mon bureau ouvert à la lumière, je me dis : le bonheur c'est ça ! Mon bureau est plus qu'un bureau, c'est une bibliothèque, une salle de méditation, un fumoir, un jardin pour recevoir des amis, pour boire, deviser, réfléchir, rire et philosopher. C'est la devise d'Epicure : il faut tout ensemble rire et philosopher - et surtout "sum-philosophein", philosopher ensemble. Mais d'abord ce lieu enchanté est mon jardin intime, où fleurissent mes roses et mes épines. J'y convie de nombreux... [Lire la suite]
29 septembre 2018

SUIVRE SA PROPRE VOIE : journal du 29 septembre 2018

  Petit frisson d'enfance...Je ne sais pourquoi, ce matin, me revient le souvenir ému de mon petit plumier d'école, en bois clair, avec son couvercle coulissant, et, à l'intérieur, des crayons de couleurs, et la plume en acier, et l'odeur de l'encre, et l'encrier au bout de la table, et le geste de la main, de l'encrier vers le cahier. Pages d'écriture, dictées laborieuses. Qui aurait pensé, et moi le dernier, que cet enfant solitaire, retracté et poussif, apparemment dénué de toute aptitude, recroquevillé en fond de salle,... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 septembre 2018

LA VOIE : poème

     Sans but est la voie    Innocente comme sont les fleurs    Ouvertes au ciel, faciles    A fleurir, à périr.    Mais toute vie, ou grincheuse ou gracieuse,    A la terre retourne,    Selon le temps.      Quelques-uns, obnubilés par l'objectif,    Ne regardent ni de droite ni de gauche,    Aveugles-sourds à l'élément - et d'autres    Ne se fient qu'au hasard qui les accueille    Où qu'ils... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,