14 juin 2009

PRATIQUE de l EVACUATION PSYCHIQUE

Vacuum, vacuité, vacance, évacuer. Approche de la vacuité : réfléchir sur les conditions de l'évacuation, dans le domaine psychique. Comment faire pour recréer perpétuellemnt la douce sensation de liberté intérieure? Comment recracher les déchets, les pensées toxiques, les émotions négatives, les passions tristes, bien sûr, mais plus avant toute passion, toute préoccupation, toute obsession mentale, toute idée fixe? Car il n' y a pas lieu de s'attacher aux passions dites positives, pas plus qu'aux négatives. Toute passion est... [Lire la suite]

10 juin 2009

L' ENSEIGNEMENT DES REVES

Si mes journées sont de plus en plus paisibles je constate avec un certain étonnement le climat violent de mes nuits, notamment des rêves. Je ne sais quel adversaire obtus s'acharne à me nuire, que je combats avec la dernière énergie, sans parvenir jamais à le contenir ni à l'apaiser. Il faut croire qu'il subsiste en moi je ne sais quel thymos guerrier dont la vindicte ne s'épuise pas. Inutile d'invoquer je ne sais quelle puissance persécutrice, si ce n'est celle qui est en moi-même, et qui se retourne contre moi, dans un obscur... [Lire la suite]
14 mai 2009

RETOUR sur le CONTINUUM PSYCHIQUE

L'univers décrit et analysé par la psychanalyse correspond assez bien à ce que Bouddha appelle le Samsâra : sensations, attachements libidinaux, perceptions, émotions, fantasmes, pensées labiles, désir et compulsion de répétition, amour et haine, ambivalence des sentiments, avec un coefficient tragique indépassable. Freud laisse peu de chance aux motions positives dans la mesure où une dimension agressive, voire destructrice colore tout sentiment, tout désir, tour projet, fût-il apparemment tout à fait innocent ou louable. Pas d'amour... [Lire la suite]
09 février 2009

MEDITATION sur l' AION

Depuis longtemps je me pose la question suivante : faut-il conserver telles quelles les méthodes de méditation issues de l'Orient, en particulier le méditation bouddhiste, ou bien faut-il les aménager pour notre continent, en tenant compte de nos spécificités culturelles? Aménégement, ou changement en profondeur? Et cela à deux points de vue différents : la forme, et le contenu, ou, si on préfère, l'esprit dans le quel on pratique? J'ai lu  beaucoup de traités de méditation, et j'ai pratiqué avec ardeur, du moins à certaines... [Lire la suite]