15 juillet 2017

Le CHANT des ORIGINES : Chant deuxième : (1) Ode aux Heureux,

                          CHANT DEUXIEME                              1                                         ODE AUX HEUREUX            Qui dira la joie de vous connaître, Vous      Poètes de la vie lumineuse, et Vous   ... [Lire la suite]

08 juillet 2017

Le CHANT des ORIGINES : Chant Quatrième, 3

                3  L'ennui haine du temps.Que savons-nous du temps, s'il glisseOu s'il est immobile ? Nous ne voyonsQue mouvements, déplacements, altérations,Que le printemps succède à l'hiver Que l'oiseau chante, et s'arrête de chanter,Que chaque instant, unique et singulier,Jamais ne revient, Que nos pensées passent comme des feuilles.Nous disons : c'est le temps. Hélas que disons-nous ?Nous replâtrons d'un mot le trou de l'ignoranceNous figeons dans un mot le mouvement du mondeNous... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 10:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 juillet 2017

:Le CHANT des ORIGINES : CHANT CINQUIEME 1

                          1   Dans un siècle inculte et dur, à RomeRayonna ce merveilleux poèteAmi des arts et de la véritéQui sut, adoucissant la langue abrupte et roideFaire sonner la belle mélodie des GrecsEn des vers lumineux, fortement scandésOù roule le fracas de l'univers, des tableauxMagnifiques où l'amour et la guerreBrouillent l'esprit des hommes, sans fin à travers les âgesEgarés, anxieux, tourmentés, tourbillonnants,Que la parole de vérité, elle... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 juillet 2017

Le Chant des origines : Chant sixième, 1

CHANT SIXIEME 1 Anachronique, archaïsantHellénisant, latinisant, taoïsant, bouddhéisant,Supramoderne à l'aventureJe vais par tous les tempsSans souci des époques, des modes,Alliances et convenances.La vérité est de tous les tempsToujours cachée, toujours présente,Elle n'a que faire de nos savoirs,De nos humeurs, de nos tumeurs. Le premier, Démocrite en a fixé la norme :"Ce que sont les choses, réellementNul ne peut le savoir". Et pourtantIl rêvait de fixer les effets à la causeDe construire un écheveau total des causes et des... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 23:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 juillet 2017

Le Chant des Origines : Chant sixième : 3

              3 "Le dieu qui est à DelphesNe montre ni ne cache, il fait signe".De son doigt dressé il désigne l'écartQui divise la chose en elle-mêmeTremblante dans son devenir,Qui fait que nulle chose ne demeureEn l'état, comme prise d'ivresse,Trébuche, et va en titubantLa dérive de naissance à trépas.Encore ne va -t-elle jamais à l'extinction complète. Toujours il reste un peu, scorie du feu cosmique,Et de nouvelles combinaisonsAmorcent leur décours. Ainsi du corps.Après la mort commence une... [Lire la suite]
31 mai 2017

ELOGE de la POESIE

  Si l'on me demandait ce qu'est pour moi la philosophie, je dirais, me référant à l'étymologie, et à la pratique des Anciens : philo-sophie, en deux mots, c'est bien l'amour de la sagesse, et que par sagesse j'entends vivre en qualité, ou si l'on veut en excellence, autant qu'il est possible. Jeune, j'aurais peut-être dit : en intensité, car l'intensité est le propre de la jeunesse qui veut tout voir et tout expérimenter. A présent je me range à une modalité plus modeste, l'intensité m'est plus néfate que bénéfique. Mais la... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:28 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 mars 2017

De la VERITE comme REFUGE : Bouddha

    "Chacun de vous, devenez votre propre île, devenez votre propre refuge. Faites de la vérité votre île, faites de la vérité votre refuge. Il n'y a pas d'autre refuge". (Bouddha, Maha-parinibbâna Suttanta) "Dans ce corps même, long de quelques coudées, contenant l'esprit et ses perceptions, je fais connaître l'univers, son origine, sa cessation et le moyen menant à sa cessation". (Rohitassa Sutta) On peut comparer cette dernière citation avec la maxime delphique : "Connais toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les... [Lire la suite]
06 mars 2017

Du "PIEUX MENSONGE"

  Les grandes traditions, pour arracher l'esprit aux séductions de l'immédiat et aux attachements infantiles, utilisent la technique du "pieux mensonge", en faisant miroiter des perspectives séduisantes, des lendemains enchanteurs, lesquels ont pour effet de stimuler le désir et de l'orienter dans de nouvelles directions. C'est une technique à double tranchant, car l'impétrant, après avoir fait un long voyage, peiné à travers les broussailles, les ravines et les déserts, peut se retrouver fort dépourvu au regard du nouveau... [Lire la suite]
01 juillet 2016

ERREUR et INFINI : Goethe

  "La vérité répugne à notre nature, mais non l'erreur, et cela pour une raison fort simple : la vérité demande que nous nous reconnaissions pour des êtres bornés ; l'erreur nous berce de l'idée que, d'une manière ou d'une autre, nous sommes infinis".  GOETHE   Cette citation est d'une actualité brûlante lorsqu'on songe à certains projets d'"augmentation" de l'homme, qui s'ils ne sont pas tous déraisonnables, expriment, pour quelques-uns, une démesure pour le moins inquiétante.
19 janvier 2016

Le MOI est-il HAISSABLE ?

  Lorsque Pascal déclare que "le moi est haïssable" il ne rend guère service à l'humanité : que diable ! De quoi disposons-nous en cette pauvre vie si ce n'est de ce moi, tout rabougri qu'il soit ! Il est vrai qu'il voulait rabaisser la superbe des hommes, exhiber leur indécrottable misère pour les ramener à Dieu. Le plaisant projet que voilà ! On ne fera jamais croire que celui qui croit déjà, qui désire de croire, et qui n'attend qu'une bonne raison, bonne ou mauvaise, pour se jeter dans le baquet. Pascal visait Montaigne :... [Lire la suite]