24 juin 2019

HASARD, TRAGIQUE, REEL : Hommage à Clément Rosset

  Je sais tout ce que dois à Clément Rosset. De toute son oeuvre, que j'ai lue à peu près intégralement, c'est "La logique du pire" qui m'a marqué le plus durablement. Ce livre fut un coup de tonnerre qui m'ébranla jusqu'au fondement. Il renversait nombre d'idées familières, acceptées jusque là comme évidentes, et ouvrait un gouffre dans ma sensibilité, que rien depuis n'a jamais comblé. Je m'en suis si profondément imprégné que je ne sais pas, à cette heure, ce qui vient de lui et ce qui m'appartient en propre, si toutefois je... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:28 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 juin 2019

Du REEL dans l' EPICURISME

  Mettre au premier plan le réel. Voilà ma formule. A partir de là on peut réinterpréter diverses philosophies anciennes et modernes, en interrogeant la place, évidente ou cachée, qu'y occupe le réel. Je prendrai l'exemple de l'épicurisme. Epicure construit une admirable architecture où la canonique, la physique et l'éthique s'organisent autour d'une question centrale : qu'est ce qui importe vraiment à qui veut se donner les conditions et les moyens de la félicité ? On a pu dire que cette philosophie est une tentative réussie... [Lire la suite]
29 août 2018

PIEGE FATAL : méditation

    Une fois nés   C'est fichu, le piège s'est refermé   L'oubli avant, la mort devant     "Contemple ton visage d'avant la naissance" disent-ils   Mais ce visage n'est pas même un visage   C'est la surface plate et nue du néant     Néant derrière, néant devant   Entre les deux le mirage   Scintillant, douloureux,    Le jeu tragique de la vie.     Devant se dresse l'Imparable,   Alors les deux mâchoires de la tenaille   Se... [Lire la suite]
23 avril 2018

La PAROLE du SILENE : méditation

    A qui se perd dans la forêt profonde quel sera le chemin ? Comment distinguera-t-il l'avant de l'arrière, s'il n' a pris la précaution de marquer son passage ? Tout se presse autour de lui, tout se confond, tout s'égalise : partout des arbres sombres, des buissons touffus, des dangers qui menacent. Il se retourne sur soi, il scrute, il ne voit que la verdure indistincte. "Quel chemin, s'écrie-t-il pour lui-même, quel chemin suivrai-je maintenant que j'ai perdu tous les chemins ?" En pareille occasion, disait... [Lire la suite]
01 mai 2017

Le CHAUFFEUR CUISINIER CHINOIS : fantaisie

  Nous avons tous, il faut bien vivre, nos châteaux en Espagne. Et pourquoi en Espagne ? Qu'en pensent les Espagnols ? Il en va de l'Espagne comme du Pérou : c'est plus beau de loin. Ceux qui y vivent rêvent d'ailleurs. Il faudrait voir pour quelle raison on n'est jamais qu'à demi là où on est. Pour rire, de moi d'abord, et de ceux qui auraient pris pour argent comptant mes sornettes, j'ai volontiers déclaré que je rêvais, le jour où je serais riche, de m'offrir les services d'un chauffeur, fin cuisinier, chinois de surcroît.... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 février 2017

DU COMIQUE

  Il faut avoir le sens du comique ! C'est encore ce qui nous sauve quand tout semble virer au dérisoire, ou à la dériliction. Il y a un degré dans la mauvaise foi, ou dans le mensonge, qui par son excès même, opère un renversement, par où le comique fait exploser la scène. Comique et tragique communient à la même source, contrairement aux apparences, et ne diffèrent que par le pathos. Au total il vaut mieux rire que pleurer, cela dilate les artères et ventile abondamment les poumons.  L'époque présente ne prête guère à... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 août 2016

MELANCOLIE de l' ART

  Tous les potaches de France et de Navarre, je veux dire ceux d'autrefois qui apprenaient encore un peu de littérature dans les classes de lycée, connaissent la phrase célèbre de Malherbe : "Un poète n'est pas plus utile à l'Etat qu'un joueur de quille". Malherbe visait je suppose les enthousiasmes un peu débridés de Ronsard, lequel avait donné dans l'emphase politique, se croyant autorisé à donner des leçons au Prince et au peuple de France. C'est un vieux débat qui remonte à l'Antiquité. Le poète est-il un prophète, un... [Lire la suite]
14 août 2015

CHAP XVI - De la FAILLE et de la VERITE

                                   CHAPITRE SEIZE : De la FAILLE et de la VERITE      TABLE  1 Les masques du philosophe  2 Histoire de la "vérité"  3 Tourner en rond  4 Le chemin de vérité  5 La formule du tragique  6 Topos et Tropos  7 Petit apologue  8 Dire le non-dire         1 Les masques du philosophe   "Cache ta vie" (Epicure) ; '"Je... [Lire la suite]
13 août 2015

CHAP XVII - Du TRAGIQUE et de la BEAUTE

                                   CHAPITRE DIX SEPT : DU TRAGIQUE et de la BEAUTE     TABLE  1 Réel et tragique 2 De la vision tragique 3 Du fondement de la tragédie 4 Paradoxes du tragique 5 Sagesse tragique 6 Un tragique joyeux? 7 Tragique et beauté 8 Du sourire, du beau et du tragique 9 Tragique et position éthique 10 Tragédie et comédie 11 "La mort à Venise"           ... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 03:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 septembre 2013

TRAGIQUE et BEAUTE

    Ma devise, c'est reconnaître le tragique, le penser, mais ne pas s'y rouler. Il y a assez de misère dans le monde, et dans nos âmes, pour ne pas y ajouter la culture des passions tristes. Ni pessimisme, ni, pire encore, la fascination du néant. Mais à l'inverse, l'illusion entretenue, tenue pour vérité n'est que sottise. Entre les deux extrêmes, la Voie du Milieu. Cette belle lucidité se remarque admirablement dans Epicure : sa vision du monde, sans concession, exprime sobrement la nature des choses : les atomes et le... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,