23 décembre 2013

De l' AME : HERACLITE

    "De même que l'araignée, se tenant au milieu de sa toile, perçoit aussitôt qu'une mouche a brisé l'un de ses fils, et ainsi court rapidement à cet endroit comme si elle souffrait de la rupture du fil, de même l'âme de l'homme, une partie du corps étant blessée, se rend en hâte à cet endroit, comme incapable de supporter la blessure du corps auquel elle est liée solidement et dans chaque partie". (Héraclite, 67a, trad Conche) D'après ce texte l'âme de l'homme est liée étroitement au corps (proportionaliter), mêlée... [Lire la suite]