25 juin 2018

De l'ETRE, du NON-ETRE et du PASSAGE : Pyrrhon avec Héraclite

  La puissance propre de la pensée pyrrhonienne - que Montaigne a bien saisie - est de nous contraindre par un forçage scandaleux et fécond, à nous extraire des catégories ordinaires de la pensée, nous jetant tous nus dans l'effroi de l'irreprésentable. Sur quoi repose notre conception du monde ? Sur le principe de tiers exclu, qu'Aristote avait sacralisé comme fondement de la logique. Entre A et non-A il n' y a pas de tierce possibilité. Ce qui donne, pour notre problème : entre l'être et le non-être il n'y a pas de tierce... [Lire la suite]

21 août 2015

CHAP VII - DECONSTRUCTIONS 5 - De l'IDENTITE

                           CHAPITRE SEPT : DECONSTRUCTIONS 5 – De l'IDENTITE       TABLE 1 Homo Natura 2 Paradoxes de l'identité  3 Désidentification 4 L'Obsession d'être 5 Filet noir 6 Idiosyncrasie 7 Diogène d'Oenanda  8 Haro sur le chapon gris 9 Mozart          1 Homo natura       Je me flatte de ne porter aucune inscription, aucune... [Lire la suite]
27 octobre 2009

PARADOXES de l'IDENTITE

Identité, de idem, le même. Est identique à soi ce qui ne diffère en rien de soi-même. On suppose une identité de la personne à travers le temps, soit une sorte de constance existentielle qui fait que je m'estime le même à treize ans et à cinquante cinq. Mais cela ne va nullement de soi. C'est un postulat plus qu'une nécessité. Il serait facile d'ironiser en évoquant mille et dix mille facteurs de changement, d'évolution, voire de révolution. Reste que cette idée est quasi indéracinable. Elle satisfait très évidemment à un besoin,... [Lire la suite]