19 décembre 2017

La JOIE du TAO : HAN CHAN et LI T'AI PO

Ce qui est merveilleux dans le Taoïsme originel c'est la spontanéité et la liberté. On y respire l'air pur des cimes, on y boit la rosée matinale, on s'enchante de la brise dans les arbres, de la lumière qui joue en vibrant à la surface des eaux calmes. Rien de compassé, rien d'artificiel. Le sage a jeté aux orties ses costumes de cour, brûlé tous les livres. Libre comme le vent, échevelé, il chevauche la montagne vide, il danse dans les brumes, hurlant sa joie, confondu à l'ébriété de la nature universelle. Le taoïsme est d'abord un... [Lire la suite]

03 juin 2011

De la DISTINCTION de l'AME et du CORPS

La pensée occidentale est plombée par la distinction funeste de l'âme et du corps. Ce dualisme est à la fois radical et injustifié. C'est là l'oeuvre fatale de l'idéalisme, poursuivie et approfondie par la tradition chrétienne. Qu'il est doux de visiter les traités de la Chine ancienne qui ne pense pas dans cette ornière, et qui d'emblée pose l'unité de l'être vivant, animal ou humain! "Nourir sa vie" disent-ils, et la vie c'est ici la globalité des processus et des fonctions vitales, organiques, physiologiques, et psychologiques,... [Lire la suite]
18 mai 2011

De la Riche INTERIORITE MEDITATIVE

Une riche intériorité méditative, voilà ce qui caractérise le philosophe selon mon coeur. Penseur certes, comme le veut Heidegger, mais d'une pensée qui se distingue radicalement de la pure et simple conceptualité. Toutes les grandes traditions, des Taoïstes aux Bouddhistes, des Antésocratiques aux Pyrrhoniens manifestent une profonde attention au développement de l'intériorité, recueillant  avec gratitude toutes les apparences phénoménales pour les intégrer dans la vision contemplative du tout. Mais ce tout n'est jamais... [Lire la suite]
04 mai 2010

JARDINAGE et PROMENADE PHILOSOPHIQUES

Jardinage et promenade sont les activités canoniques du philosophe épicurien. Le jardinage s'entend comme une synthèse réussie de la nature et de la culture. Cutiver son jardin c'est accueillir le don de la pluie et du soleil, de la racine, de la tige et de la fleur : cela naît, cela croît, cela dépérit, cela meurt. Loi de nature. Cultiver c'est ajouter ce petit quelque chose qui transforme la profusion sauvage en beauté : règle de l'art. La règle n'est pas la loi, la culture n'est pas la nature. Ce serait folie de les confondre,... [Lire la suite]