04 octobre 2018

L'UN et la DIFFERENCE : ode à Pyrrhon

  Ebattons-nous ! L'intérêt inestimable de la position pyrrhonienne est de nous libérer de tout souci de savoir, de pouvoir et de prévoir. Les choses vont leur cours, et s'il est nécessaire de pourvoir à l'usage et à la commodité de la vie, la sienne propre et celle des proches, et à l'aventure même celle du corps politique, il n'en résulte nullement qu'il faille être constamment préoccupé, enbesogné, au point de virer à l'atrabiliaire. La tristesse est mauvaise conseillère, et j'en parle d'autant mieux que de nature j'y suis... [Lire la suite]

24 avril 2018

DU RIRE

  D'un de ses proches voisins j'apprenais avec surprise que Louis de Funès, l'irrésistible comique professionnel, était de complexion anxieuse, sombre et mélancolique. Aujourd'hui j'en juge très différemment : lorsque rien, ni en vous, ni autour de vous, ne vous porte à rire, le mieux est encore de faire profession de rire et de faire rire les autres. Cela donne du poids à la maxime de La Bruyère : "Il faut rire avant que d'être heureux de peur de mourir sans avoir ri".
24 avril 2018

De l'HUMOUR

  J'aime l'humour et ne prise guère les "humoristes", ceux que l'on qualifient de tels, et qui de l'humour ne font voir que la facilité, le clinquant ou le dérisoire. Les vrais humoristes sont des penseurs graves, sévères, qui ont une conscience aiguë du tragique, mais savent le retourner, le faire danser en musique. Il y a,  dans l''humour véritable, je ne sais quelle gaîté amère, quelle allégressse de bon aloi, de bon ton, avec ce qu'il faut d'insolence, mais princière, détachée et implacable, une "gaie science" du plus... [Lire la suite]
23 février 2017

Du RIRE RABELAISIEN

      "Amis lecteurs qui ce livre lisez,      Dépouillez-vous de toute affection,      Et, le lisant, ne vous scandalisez :      Il ne contient mal ne infection.      Vrai est qu'ici peu de perfection      Vous apprendrez, sinon en cas de rire ;      Autre argument ne peut mon coeur élire,      Voyant le deuil qui vous mine et consomme :      Mieux est de ris que de larmes écrire  ... [Lire la suite]
07 février 2017

DU COMIQUE

  Il faut avoir le sens du comique ! C'est encore ce qui nous sauve quand tout semble virer au dérisoire, ou à la dériliction. Il y a un degré dans la mauvaise foi, ou dans le mensonge, qui par son excès même, opère un renversement, par où le comique fait exploser la scène. Comique et tragique communient à la même source, contrairement aux apparences, et ne diffèrent que par le pathos. Au total il vaut mieux rire que pleurer, cela dilate les artères et ventile abondamment les poumons.  L'époque présente ne prête guère à... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mai 2009

Une sentence d'EPICURE : RIRE et PHILOSOPHER

Sentence 41 : " Il faut à la fois rire, vivre en philosophe, diriger sa propre maison, et encore nous servir de tout ce qui nous est propre, et ne jamais cesser de prononcer les formules issues de la droite philosphie". "Gelan hama dei kai philosophein" : il faut tout ensemble rire et philosopher. Remarquons que la première chose à faire en cette vie est de rire, avant même que de philosopher, et tout en philosophant. Quoi que l'on puisse en dire c'est le rire qui est cité en premier, ce qui est pour le moins... [Lire la suite]