18 janvier 2017

La PERTE et l' OUVERTURE

  Il faut tenter de se familiariser avec l'image d'un moi perforé, troué de toutes parts, effeuillé. C'est cette image que l'on rencontre d'ailleurs chez certains écrivains vieilissants, qui ont vécu suffisamment pour ne plus adhérer à toutes les sornettes de l'époque, qui dans le tremblement même, dans une apparente fragilité, conservent en dépit de tout je ne sais quelle assurance inébranlable. Tout vacille, tout branle, leur corps fatigué, leur humeur chancelante, mais ils sont toujours là comme au premier jour, souples et... [Lire la suite]

12 juin 2015

L' UN et l' AUTRE

L’UN et l’ AUTRE     Peut-être faut-il penser l’Un comme la structure fondamentale du mythe : mythe de l’amour, exemplairement décrit par Platon dans le Banquet, comme effort désespéré de reconstruire l’unité perdue en se collant à la part manquante, de récupérer cet autre qui nous aurait été soustrait par la malignité des dieux. Mythe politique : constituer une société homogène où les divers composants se fondraient en une harmonie supérieure, effaçant les singularités de classe, d’origine, d’intérêts, de... [Lire la suite]
29 mars 2010

APPRIVOISER la HAINE

Peut-on combattre la haine? Plutôt l'apprivoiser. Car c'est un étrange ressort de la haine de se nourrir de soi pour se combattre! Et c'est souvent une haine plus forte encore qui inspire les pacifistes, amoureux de l'amour et puristes de la belle âme! On ne combat pas la haine par la détestation, fût-elle sublime. Les dévots de l'amour universel ont parfois de ces accents acérés qui révèlent bien autre chose que l'amour. Pour le dire d'un mot je me méfie des discours sur l'amour autant que je désapprouve la haine. La haine est une... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,