01 janvier 2017

Pour un NOUVEL AN : PYRRHON et EPICURE

  A chaque nouvelle année on distribue les bons voeux à la cantonnade. Cela ne mange pas de pain, comme on dit, et puis c'est l'occasion de réchauffer nos amitiés, de souhaiter bonne santé à ceux qui souffrent, de manifester de la sympathie, réelle ou feinte. Pour le reste je m'étonne moi-même d'être si indifférent : l'année qui vient de s'écouler ne me laissera guère de souvenirs, et de celle qui vient je n'attends rien de particulier. Les ans se succèdent, se ressemblent, et tout va comme va le temps. Trop heureux si rien de... [Lire la suite]