19 janvier 2018

REALISME POLITIQUE : Schopenhauer

  "L'Etat n'est que la muselière dont le but est de rendre inoffensive cette bête carnassière, l'homme, et de faire en sorte qu'il ait l'aspect d'un herbivore". Schopenhauer.  Le cher homme ne pense pas grand bien de l'humanité en général, mais apprécie fort les quelques rares individualités qui ont su surnager au dessus de la mêlée. A se demander si la finalité véritable de l'espèce humaine est de se conserver in extenso, ou de produire de ci de là quelques types originaux : par exemple l'invraisemblable désordre et... [Lire la suite]

19 mai 2016

POUVOIR et PUISSANCE

  La philosophie n'est pas un pouvoir. L'Etat est un pouvoir, avec son administration, sa police et son armée. La finance est un pouvoir.  Face à ces géants, la philosophie compte pour rien. "Combien de bataillons" demande Staline au sujet du Vatican. Mais, face à la philosophie, même le Vatican est un pouvoir, et pas des moindres. Parfois, irrités par cette absence flagrante de pouvoir, qu'ils confondent avec l'impuissance, certains philosophes rêvent de devenir des tyrans, ou des despotes éclairés, d'exercer une influence... [Lire la suite]
06 octobre 2014

NE CHERCHEZ PAS LA LUTTE! !

    "L'homme sage ne cherche aucune activité liée à la lutte". Phrase d'Epicure cité par Kundera dans "La Lenteur". J'ajouterai ceci : le jeune homme est volontiers batailleur, désireux de faire l'expérience de ses forces propres dans la rivalité et l'affrontement. C'est un moment nécessaire, mais il devrait passer. Aux hommes mûrs de contenir l'impétuosité de la jeunesse, ou à défaut, de l'orienter vers de plus nobles causes. On voit bien, par ailleurs, comment les régimes autoritaires savent flatter les jeunes pour les... [Lire la suite]
02 septembre 2014

La PSYCHOSE HEIDEGGER

                                                                                         Chaque fois que j'entreprends la lecture d'un essai de Heidegger, je fais la même expérience pénible. J'aborde l'ouvrage de front, plein de bonne volonté, décidé à mettre de côté toute prénotion et prévention, pour lire le... [Lire la suite]
23 février 2009

DE LA SOLITUDE PHILOSOPHIQUE

Je sens parfois, chez des amis ou connaissances, de discrètes pressions pour m'attirer dans tel ou tel mouvement d'opinion, parti ou confrérie. Ma politique est parfaitement claire là-dessus : je n'adhère point. Ni adhésion ni adhérence. Depuis que je me sens authentiquement philosophe j'ai décrété que je ne pouvais limiter mon esprit à aucun point de vue. Comment être pleinement libre de son jugement, s'essayer à penser par soi-même, et dans le même temps militer pour une cause, forcément limitée, partisane, qui peut certes être... [Lire la suite]