28 avril 2017

PLAISIR d' ECRIRE, et de la sottise

  Pourquoi écrire ? On peut invoquer des motifs, des raisons, ils ne manquent jamais, comme témoigner, raconter, protester, contester, attaquer, se défendre, se justifier, flagorner, séduire, persuader, démontrer etc. Plus subtils sont les mobiles, car allez connaître les mobiles ! Comme de "se faire un nom", de briller dans le monde, de prendre rang, de s'immortaliser, d'évacuer un sentiment de culpabilité, soigner une blessure qui ne cicatrice pas. Enumérez tout cela, vous n'avez encore rien dit, car l'essentiel est indicible.... [Lire la suite]

23 février 2012

Du PLAISIR d'ECRIRE

Il ne faut faire profession de rien. Moi-même j’ai été professeur, mais je ne me flatte en rien d’être un professionnel. Je suis, en sport, en littérature, lecture et écriture, un simple amateur, et dans la philosophie même, considérant ma faiblesse en toutes choses, et mon indécrottable paresse. Non que je ne puisse faire effort à l’occasion, mais à la durée je ne vaux rien. Après quelques pages mon livre me tombe des mains, mon esprit s’égare et s’en va battre la campagne. De même pour mon écriture qui ne vaut que dans... [Lire la suite]