31 juillet 2018

Le TOUT selon EPICURE (2) - et de la sensation

  Epicure vient de poser la base de la physique : "le tout est". Il poursuit : "Car, que les corps soient, la sensation l'atteste sur toutes choses à elle seule, et c'est sur elle qu'il est nécessaire que s'appuie le raisonnement pour témoigner sur l'inconnu (adèlon), ainsi que je l'ai dit plus haut". Ce passage brutal de l'universel (le tout) à la particularité de la sensation - qui ne saurait, en un instant donné, ne recevoir qu'un nombre limité d'impressions - ce passage est surprenant, et paraîtra même inconséquent : "En... [Lire la suite]

30 juillet 2018

Le TOUT selon EPICURE

  Parménide avait écrit : "esti gar einai" : littéralement : car être est. On ne peut penser que être n'est pas. Penser que être n'est pas, c'est prendre le chemin de la perdition. - Notons au passage que Parménide ne dit pas  : l'être est, mais être est. La différence n'est pas à négliger, Parménide ne fait pas de la métaphysique, il n'invoque pas un Etre suprême, il constate et pose sobrement : il y a de l'être, et il serait irrationnel d'affirmer le contraire. Reprenant toutes les choses depuis l'origine, Epicure répond... [Lire la suite]