14 juillet 2018

MELANCOLIE et PARANOIA

  En toute rigueur, il semblerait que nous n'ayons le choix qu'entre la mélancolie et la paranoïa. Au sortir des bogages enchantés de l'enfance, l'homme qui pense bascule dans la mélancolie, cette pathologie de la froide lucidité, à moins que par une régression remarquable, il ne se réassure de la complétude perdue et ne se proclame détenteur du Sens absolu, qu'il ne vérifie toutefois qu'en l'imposant, par le fer et le feu, à ceux qui n'en veulent pas. Mais la santé psychique, direz-vous ? Ce n'est peut-être qu'une forme... [Lire la suite]

04 mai 2017

La DICTATURE du UN, et de la paranoïa

  Je ne lis plus guère les philosophes, et les psychologues encore moins. Mon propos n'est pas de m'instruire encore et encore, c'est plutôt de maintenir quelque temps cette matière qui s'en va, de contenir la glisse, autant qu'il est en moi, tout en sachant la cause entendue. J'en sais suffisamment, sur l'essentiel, pour n'avoir plus à courir, à me démener, à tempêter. C'est une douce sérénité, qui ne va pas, toutefois, sans une certaine angoisse, car la période présente est très anxiogène, suscitant de pénibles inquiétudes,... [Lire la suite]
28 juillet 2016

Des RACINES de la VIOLENCE - et de la paranoïa

  Nous assistons à une montée inquiétante de la violence. Mon propos n'est pas ici de livrer une théorie nouvelle sur les facteurs sociaux, économiques et culturels. Je voudrais interroger plus intimement les sources de la violence psychologique, sans autre moyen que l'observation directe des émotions, des sentiments  et des représentations, à commencer par moi-même. Si l'expression de la violence est généralement brimée et repoussée par la convention, la culture, la bienséance, du moins chez un être relativement civilisé,... [Lire la suite]