18 janvier 2017

La PERTE et l' OUVERTURE

  Il faut tenter de se familiariser avec l'image d'un moi perforé, troué de toutes parts, effeuillé. C'est cette image que l'on rencontre d'ailleurs chez certains écrivains vieilissants, qui ont vécu suffisamment pour ne plus adhérer à toutes les sornettes de l'époque, qui dans le tremblement même, dans une apparente fragilité, conservent en dépit de tout je ne sais quelle assurance inébranlable. Tout vacille, tout branle, leur corps fatigué, leur humeur chancelante, mais ils sont toujours là comme au premier jour, souples et... [Lire la suite]

27 juillet 2016

ILLUSION et VANITE du CHANGEMENT

  Revenant ce matin de mon emplette quotidienne, une impression neuve me traverse l'esprit : je n'ai plus à lutter pour devenir, pour m'affirmer, pour m'améliorer, pour me changer. Je suis comme je suis, et je n'ai pas à me juger, ni psychologiquement, ni moralement. Grande paix. Sérénité. Non certes que j'aie atteint quelque perfection, que nenni, mais parce que le problème ne se pose pas. Il n'y a rien à évaluer. Il y a des arbres, beaux, solides, imposants, et d'autres chétifs et branlants - nul ne songe à s'en féliciter ou à... [Lire la suite]
28 juin 2016

DETOURNEMENT SUBJECTIF (2)

  Notre tâche dans l'existence, l'affaire d'une vie, c'est de faire en sorte que ce est devant passe derrière : psychologiquement c'est la traversée du fantasme ; philosophiquement c'est l'ouverture au réel. Ce qui est passé derrière ne disparaît pas, mais perd de sa signification, et de sa pesanteur. C'est dans ce détournement que s'offre ce qu'on appelle liberté.
21 juin 2016

RETOURNEMENT CATEGORIQUE (2)

  Comme un gant que l'on retourne : le dedans passe dehors, le dehors passe dedans.  Habituellement le dehors c'est la peau, l'enveloppe, le masque, le personnage - le dedans c'est le sujet, s'il existe. Le retournement consisterait à exposer le sujet et à mettre le moi en retrait.  Plus radicalement, le moi masque la faille, laquelle est dissimulée, voire déniée, ou ignorée. Philosopher serait retourner le gant, assumer et laisser voir la faille. C'est le penser vrai, parler vrai, agir vrai. On voit d'emblée que... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 janvier 2015

ECARTELEMENTS - II : Incertitude

                           INCERTITUDE         Quitter, il faut quitter. C’est la rupture qui coûte, qui délivre, Lâcher, risquer les mots qui coupent.   Je suis en voyage, de passage dans le no man’land d’incertitude Je ne sais plus où est le nord Le nord du nord Ni bâbord ni tribord La vie n’a plus de bord La vie c’est ce qui est devant Non-su, non-vu, c’est l’inconnu ... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 16:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,