03 juillet 2013

DU REVE, DU DAIMON et de l' APEIRON

    Voilà plusieurs nuits que je fais à peu près le même rêve. Cette insistance mérite l'attention car on ne rêve pas tout à fait en vain. Non que le rêve soit nécessairement plus vrai que l'état de veille mais il témoigne d'une permanence intérieure, d'un flux souterrain qui n'est ni anodin ni négligeable. Dans la masse impressionnante des images qu'il tisse inlassablement, dans ce fatras, cet imbroglio inextricable et délirant, de ci de là, comme par hasard, de petites merveilles, juste quelques mots arrachés à l'oubli,... [Lire la suite]