18 septembre 2017

De la MORT de MACBETH : l'absurde

  "Demain, puis demain, puis demain glisse à petits pas de jour en jour jusqu'à la dernière syllabe du registre du temps ; et tous nos hiers n'ont fait qu'éclairer pour des fous le chemin de la mort poudreuse. Eteins-toi, éteins-toi, court flambeau ! La vie n'est qu'un fantôme errant, un pauvre comédien qui se pavane et s'agite durant son heure sur la scène et qu'ensuite on n'entend plus ; c'est une histoire dite par un idiot, pleine de fracas et de furie, et qui ne signifie rien..." Pour Macbeth, victime consentante d'une... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 août 2013

De la MORALITE et des techniques de libération

      L'Octuple Chemin exprime l'essence de la conduite, de la parole et de la pensée justes. C'est un code de moralité, mais bien plus encore, parce qu'il fonde la moralité sur la juste pensée. S'il faut s'abstenir de la violence, du vol, du mensonge, des relations sexuelles illicites et des addictions, ce n'est pas par simple conformisme social, par ritualisme ou prudence, mais parce que ces conduites enchaînent au malheur et perpétuent la servitude. C'est la juste conception de l'existence, fondée sur le savoir... [Lire la suite]
17 août 2010

DE L'INDIFFERENCE MORALE

Dans le vaste champ de la morale on peut distinguer quatre domaines : l'interdit, l'obligatoire, le recommandable, l'indifférent. La pratique de l'inceste est interdite. Le respect de l'autorité est obligatoire. Rendre un service est recommandé, mais non obligatoire. Aller en vacances ou rester chez soi est indifférent. Je constate que le Droit Positif inscrit en toutes lettres les interdits fondamentaux dans le code civil, réprime les transgressions, et dès lors je ne vois pas pourquoi il faudrait en faire des interdits moraux. De... [Lire la suite]