19 avril 2011

Eloge du minimum : phie de la non-pensée

                                ELOGE  DU  MINIMUM                                                                    I         L’excellent Schopenhauer, dès son adolescence tourmentée, décrétait vouloir... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 10:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

25 janvier 2011

TETRALOGIKON : la question du Sens

Spinoza : Ethique,IV, Préface. "La nature n'agit pas en vue d'une fin ; car cet Etre éternel et infini que nous appelons Dieu ou Nature, agit avec la même nécessité qu'il existe. Nous avons montré en effet que la nécessité de nature par laquelle il existe est la même que celle par laquelle il agit. Aussi, la raison, ou la cause, par laquelle Dieu ou la Nature agit, et celle par laquelle il existe, sont une seule et même chose. N'existant donc pour aucune fin, il n'agit pas non plus en vue d'une fin, et, comme son existence, son action... [Lire la suite]
30 juin 2009

DES BESOINS -et du Désir

Pour avoir une idée juste de la nature du besoin il faut s'en remettre à l'animal. C'est lui qui nous enseigne, et qui devrait nous éduquer. Ainsi pensaient les Kuniques, désireux avant tout de torpiller les conventions sociales, les exactions du désir et de la passion, et de ruiner le culte de "la fausse monnaie". On sait que Diogène ne répugnait ni à vivre comme un chien dans une amphore vide, ni à aboyer et mordre les passants, les vilipender et les provoquer de toutes les manières imaginables. Retour aux simples et... [Lire la suite]