19 juillet 2017

POURQUOI ECRIRE ? - anatomie d' un destin

    Regard rétrospectif : une longue existence accordée plus ou moins à l'exercice philosophique, mais travaillée plus encore, plus profondément, par l'amour de la poésie, et le désir tenace d'écrire une oeuvre de valeur. Aujourd'hui, la septentaine bien entamée, je me demande quel aura été le motif dominant de ma vie. Qu'est-ce qui vous pousse, vous motive, vous permet de traverser les épreuves en conservant l'énergie nécessaire, le désir de continuer, de parfaire, d'accomplir ? Je remarque, chez beaucoup d'auteurs, une... [Lire la suite]

08 février 2016

De l' INCONSCIENT comme obstacle à la VERITE

  Pour rendre le "Durcharbeiten" (travailler à travers) de Freud, Jacques Lacan avait forgé le néologisme : perlaboration. Le "per" rend bien le "durch" - à travers, et laboration l'idée de travail (labeur), avec, en sus, une condensation : laboration et élaboration, car en somme, il s'agit bien d'un travail de parole et de parole exclusivement, puisque l'analyse repose sur l'interdit du passage à l'acte. Travailler à travers les représentations, les images, les refoulements, les formations réactionnelles, les résistances, et... [Lire la suite]
25 mars 2015

DE l' EVIDENCE : la nudité métaphysique

  A de très rares moments l'éclair de l'évidence déchire le ciel de nos imaginaires, et alors nous savons. Nous savons que tout ce qu'on nous a raconté sur le bien et le mal, le diable et le bon dieu, la liberté et la morale, tout cela disparaît instantanément, creusant un vide abyssal dans la conscience, entre effroi et jubilation. "Tout ça pour ça " - quoi ? - pour dissimuler le fait patent entre tous les faits : nous sommes seuls, nous le fûmes et le serons toujours. Tous les enveloppements culturels et affectifs, qui ne sont... [Lire la suite]