19 septembre 2017

Du GRAND AUTRE : statut du symbolique

  "A moi aussi le Grand Autre me manque" aurait déclaré Lacan. Voilà qui nécessite un peu de réflexion. Quel est donc ce Grand Autre dont le défaut nous hante, peu ou prou, et quelles en sont les conséquences ? Je prends le cas de la justice, dont chacun peut mesurer la caractère imparfait, conventionel et contestable. Nul ne sait, et ne peut savoir de science sûre, si un tel est vraiment responsable de son acte, s'il est coupable et redevable, à supposer même que l'on puisse établir qu'il en est véritablement l'auteur. Mais il... [Lire la suite]

28 avril 2016

Des RELATIONS d' OBJET, et de la LOI

    Lacan parle quelque part de l"hainamoration". Voilà qui fâchera la midinette, et plus encore le cortège dithyrambique des inconditionnels de l'amour. "Aime ton prochain comme toi-même" peut-on lire sur le fronton des synagogues. La devise est belle, mais chimérique. Pourtant elle exprime en sous-main une constatation fort réaliste, celle-là, que chacun s'aime d'abord, plus que tout, et qu'il serait souhaitable de tirer autrui du néant où il est spontanément placé, pour lui conférer un peu de cette considération qui ne... [Lire la suite]
22 février 2016

L'EMPATHIE et la LOI

  La pratique de l'empathie, si difficile, si problématique, suppose, pour être juste et efficace, une claire, inaltérable position médiane, un positionnement rigoureux du tiers, c'est à dire, entre celui qui parle et celui qui écoute, une instance désubjectivée, neutre si l'on veut, à laquelle se réfère l'écoutant, et à laquelle il s'efforce de renvoyer le parlant. C'est la position de la vérité, qui, si en tant que telle, n'est pas énoncée, ou si rarement, n'en reste pas moins la référence à laquelle chacun fait appel.... [Lire la suite]
17 août 2015

CHAP XII - DU SYMBOLIQUE

                          CHAPITRE DOUZE : Du SYMBOLIQUE   TABLE   1 L'Ordre symbolique  2 Le mot qui manque  3 Apologie du Diable  4 De la blessure  5 Se passer du père?  6 Disjonction  7 Asymbolies  8 Du Déchet  9 Cela ne colle jamais  10 Hétérogénéité des deux plans  11 Philosopher  12 La double détente de la symbolisation  13 Le don de Grâce       ... [Lire la suite]
04 novembre 2014

Du BIEN COMMUN

    A l''Autre barré" correspond le "sujet barré". C'est ce rapport qui définit une juste conception de la vie civile et politique. Hors de quoi on est dans la violence, soit sous la forme de la dictature (le Grand Autre écrase le sujet, traité "comme chien de paille"), soit à l'inverse que les sujets ne soient plus sujets de rien, affranchis de toute responsablité : anomie politique. "Sujet barré" signifie que le sujet a renoncé à la toute puissance imaginaire, à l'obsession de jouissance illimitée, se rangeant sous la... [Lire la suite]
03 novembre 2014

La BONNE NOUVELLE

    J'ai utilisé ce terme de "kataphore" pour marquer une opposition à "métaphore". Metapherein c'est transposer, déplacer dans l'ordre du langage, symboliser. Démarche créative. Katapherein signifie : porter en bas, faire descendre, chasser par le bas, évacuer, porter au rivage, faire aborder. Et kataphora : chute, descente. L'idée est claire, il s'agit bien d'un travail de désidéalisation, de déconstruction, en opérant la chute de l'idole, du sens, de la valeur. C'est le mouvement d'alètheia, dévoilement, critique... [Lire la suite]
06 mai 2013

DU SUJET de la LOI

    Diderot père, qui était coutelier, voulait que son fils Denis devînt coutelier et assurât la continuité de l'entreprise familiale. Mais voilà, le fils, qui ne goûtait guère cette digne profession et lui préférait les joies de la pensée, se mit en tête de devenir philosophe, au grand dam de son père. Quant à nous, nous ne pouvons que nous réjouir de l'entêtement du fils qui nous valut de bien belles oeuvres. Cette histoire se répète inlassablement au fil du temps, avec les mêmes angoisses et les mêmes épreuves. Les fils... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,