28 juillet 2012

NIRVANA et SAMSARA : de la logique bouddhique k 969

        Quel est le rapport entre la forme et le vide ? Ce n’est pas une identité, ce n’est pas davantage une dualité. Le voir en termes de dualité c’est se condamner à la métaphysique : on verra d’un côté les formes – sensibles, mouvantes, impermanentes -  et de l’autre le vide comme une sorte de substance inversée, plus  « vraie » que l’apparence. Ce serait une forme subtile de platonisme. Le bouddhisme a inventé une forme de logique que nous ne connaissons pas en Occident,... [Lire la suite]