13 septembre 2019

DE LA VISION du TOUT : Anaximandre

  Tout est fait pour nous distraire, selon l'étymologie nous tirer de côté, hors de nous. Voilà qui arrange le commerce et l'industrie, les mouvements d'opinion, et l'Etat. Vivre hors de soi, à côté de soi, que voilà un joli programme ! Nous payons cher d'être membre d'une communauté, est-il bien nécessaire d'en rajouter ? Acquittons-nous de nos devoirs, mais sauvons la singularité. Par la pensée je suis chez moi, et par elle j'étends mon être aux dimensions de l'univers, et au delà, par de là tous les mondes possibles,... [Lire la suite]

13 septembre 2018

Ce NON-RAPPORT qui LIBERE

    Il ne faut rien attendre des dieux - à supposer qu'ils existent ils n'ont aucun rapport avec nous : "Il est sot de demander aux dieux ce qu'on peut se procurer par soi-même". Il ne faut rien attendre des hommes, partout règne la dissention, sauf si, de ci de là, un contrat librement passé vient réduire la violence. Politique négative : ne pas en rajouter à la violence générale, ne pas s'engager sottement dans des polémiques interminables, pratiquer le retrait philosophique : ek-chorèsis, hors du choeur des agités, des... [Lire la suite]
08 juin 2007

PHILOSOPHIE du BIRDERLIE : Livre premier

LIVRE PREMIER           TYPOLOGIE DU BORDERLINE           CHAPITRE UN     DIVERSITE ET UNITE     I           Le terme « borderline » est relativement usité dans les manuels de psychiatrie américaine. Mais le retentissement du terme est le fait d’une certaine littérature romanesque, elle aussi  américaine à l’origine, qui a popularisé des types psychopathologiques assez effrayants, du pervers sadique au serial... [Lire la suite]