09 août 2017

Le CHANT des ORIGINES : Chant troisième, 4

                          4   Certains, glissant dans le comaDescendant doucement dans les marais du songeS'engouffrent dans les arcanes d'un long tunnel Au bout duquel, brillante et douce, une lumièreSemble les appeler ; ils vont, irrésistiblementDe l'avant, happés par le sublime ; Ce qu'ils désiraient de toujours, cet ardent,Ce poignant désir de savoir, n'était-il pasSoudain réalisé, Il suffisait de marcher quelques pas de plusEt tout était...Mais soudain une... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 janvier 2017

La PERTE et l' OUVERTURE

  Il faut tenter de se familiariser avec l'image d'un moi perforé, troué de toutes parts, effeuillé. C'est cette image que l'on rencontre d'ailleurs chez certains écrivains vieilissants, qui ont vécu suffisamment pour ne plus adhérer à toutes les sornettes de l'époque, qui dans le tremblement même, dans une apparente fragilité, conservent en dépit de tout je ne sais quelle assurance inébranlable. Tout vacille, tout branle, leur corps fatigué, leur humeur chancelante, mais ils sont toujours là comme au premier jour, souples et... [Lire la suite]
28 janvier 2015

ECARTELEMENTS - POESIE 15

      ECARTELEMENTS : POESIE 15         PROLOGUE                                                       Nous creusons nos tombeaux avec nos dents                                                            ... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 18:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
31 mars 2013

MANQUER : une anthropologie

    Il ya deux manières de manquer. Je manque de, ou bien je manque à. L'usage ordinaire privilégie le premier mode. Tout un chacun déclare peu ou prou manquer de ceci et de cela, argent, réussite, réputation, avoir, pouvoir ou savoir. C'est ainsi que Platon pose le manque de savoir à l'origine de la philosophie. "Aucun des dieux ne philosophe et ne désire devenir savant, car il l'est : et, en général, si l'on est savant on ne philosophe pas ; les ignorants non plus ne philosophent pas et ne désirent pas devenir savants ;... [Lire la suite]
31 août 2011

RELIGION et PHILOSOPHIE

En dépit de la diversité des croyances et des rites il est possible de dégager, pour saisir le phénomène religieux dans son essence, trois éléments structuraux qui font système : le primat de l'Autre sur le sujet, l'obsession du Sens, et la problématique du Salut.  Primat de l'Autre : le sujet religieux s'en remet pour son existence à l'autorité d'une instance supérieure, détentrice du savoir et du pouvoir. "Les hommes sont des jouets entre les mains des dieux". L'identité subjective est fondée dans un Grand Autre, garant de la... [Lire la suite]