10 novembre 2017

Le DEFI de la SINGULARITE

  La singularité, selon la belle formule de François Roustang ("La fin de la plainte", fin) est ce que je ne peux pas ne pas être, qui correspond à ma nature propre, qui l'exprime adéquatement. Mais cette définition, qui est exacte, est davantage virtuelle que réelle, parce que le cours ordinaire de la vie, avec ses errements  inévitables, ses concessions à la nécessité ou à l'obligation, a créé dans le sujet, presque toujours, de sensibles et regrettables déformations. Il est quasi imposible que le vrai Self ait pu se... [Lire la suite]

21 janvier 2014

De la FONCTION PATERNELLE

    "Se passer du père à condition de s'en servir". Ajoutons : sans le servir. C'est plus qu'un joli paradoxe, c'est la loi subtile de la maturation psychique et de l'accession à soi-même. Le difficile c'est de prendre appui sur une figure, une puissance autre, sans s'y identifier ni s'y aliéner. "Se servir du père" c'est ce que doit faire l'enfant pour entrer dans l'ordre symbolique, en se séparant du désir maternel. Par là il est invité à se constituer comme sujet de son propre désir dans le champ du langage, à s'y... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:04 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 novembre 2013

De la CIBLE INTERIEURE (3)

    Chaque matin est notre matin, et le matin du monde...De cela je fais quotidiennement l'expérience, tantôt dans l'allégresse, tantôt dans une secrète, une indicible in-quiétude. Ce n'est pas de la souffrance à proprement parler, plutôt une sorte d'hésitation, un balancement de l'âme, comme si d'hésiter pouvait suspendre la marche irréfutable du temps, retarder l'heure décisive où je serais en accointance avec l'événement, présent dans la présence du monde. Dès le réveil je sais que quelque chose d'important m'attend, et... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 novembre 2013

De la CIBLE INTERIEURE (4)

        En termes métapsychologiques voici la formulation à laquelle aboutit ma recherche : la personnalité psychique s'analysera selon une triple détermination, du plus extérieur vers le plus intime. Le moi est la façade, la personnalité apparente, la somme des identifications conscientes et inconscientes, formant une sorte de réseau d'images intérorisées, fortement investies. Le moi présente spontanément une résistance au changement, avec des variations considérables selon les individus, mais au total, sauf... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 mai 2013

De la SUBJECTIVATION

    La subjectivation est un processus au long cours, et à y penser plus avant, il y faut une vie entière, encore que le résultat ne soit pas acquis d'avance. C'est long et difficile, mais existe-t-il tâche plus nécessaire et plus noble? Nous ne rampons que trop sous la tutelle d'autrui et nous oublions de vivre par nous-mêmes, soucieux de plaire, ou de séduire, de nous faire reconnaître par une instance tout aussi molle et inconsistante que nous, dans un corps à corps visqueux et douteux, où nul, en fin de compte, ne... [Lire la suite]