06 avril 2017

Le GRAND TROU : interprétation de rêve

  La scène se déroule au dernier étage d'un immeuble dans une pièce sombre, sans porte ni fenêtre, comparable à une salle de réanimation. Je suis assis au milieu d'un groupe de jeunes gens. C'est alors que j'aperçois en face de moi, légèrement à droite, un vaste trou dans le mur, qui donne sur le noir de la nuit. Je me lève pour aller y voir de plus près. Mais il n'y a rien à voir, c'est tout simplement le vide insondable. Je réprime un frisson d'horreur : il n'est pas question que je saute dans cet abîme de non-retour. ... [Lire la suite]

19 janvier 2017

Que faire des FANTASMES ?

  Je voudrais revenir sur la question du fantasme, tout en considérant comme acquises les propositions que j'ai déjà développées par le passé. Ce qui va suivre est le résultat d'observations que j'ai menées en moi-même, car enfin la production et la présence insistante de fantasmes relève de la vie intérieure dans ce qu'elle a de plus personnel, et je ne vois pas que l'on puisse observer quoi que ce soit en dehors de la vie privée. Les hommes et les femmes, en géréral, évitent soigneusement d'en parler, ce qui d'ailleurs est... [Lire la suite]
28 mars 2014

DECHIFFREMENT et INTERPRETATION : Schopenhauer et Nietzsche

    Déchiffrer c'est (article précédent) se mettre de l'extérieur en position de sujet pour chercher la clé qui ouvre, qui permette de déplier l'énigme et d'en reconstruire le sens caché. Mais pour ce qui est de l'énigme du monde il n' y a pas d'extérieur, le sujet est pris tout entier dans la question, partie prenante, engagé par son existence même dans le processus dont il prétend illusoirement s'abstraire par la pensée. Schopenhauer voit avec pertinence que le sujet de la connaissance est aussi un vivant, d'abord un... [Lire la suite]