17 février 2017

"Je me suis cherché moi-même" - journal, 17 février 2017

  Tel qui lit rapidement les articles publiés sur ce blog pourrait penser que j'adhère intégralement aux idées que je développe ici ou là, me confondant avec ce que j'expose, kunique un jour, héraclitéen un autre, volant et voletant de thèse en thèse, jamais en place ni en assiette. Il n'en est rien. Simplement je mets toute ma vigueur intellectuelle à comprendre correctement les auteurs, à développer une sym-pathie, une affinité avec leur thymos et leur logos, à pénétrer en psychologue dans leur univers mental, autant qu'il est... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 juin 2012

De l' ESPACE INTERIEUR : RILKE - K 961

        De l’ESPACE INTERIEUR : RILKE   Rilke crée un terme inédit dans lequel il fait sentir l’essentiel de son intuition d’homme-poète, mot polyphonique aux résonnances infinies, et que nous tenterons de rendre à partir de la source d’où il procède : Weltinnenraum. Ce qui, en première lecture donne : espace (Raum), intérieur (innen) du monde (Welt). La difficulté c’est que le terme central, innen (intérieur), peut porter sa détermination aussi bien sur le mot antérieur (Welt), et... [Lire la suite]
11 mai 2011

De l'INTERIORITE : le NOOS d'EMPEDOCLE

  Il est bien difficile de rendre correctement le mot  « noos » ou « noûs », tel qu’il est utilisé par les auteurs anciens. Les traducteurs proposent tantôt pensée, esprit ou intelligence. Il s’agit manifestement de la faculté de connaître. Héraclite oppose le noos à la polymathie, le savoir-beaucoup, accessible à tous puisqu’il suffirait d’étudier les techniques et les sciences particulières, alors que la vraie connaissance dépasse tous les savoirs dans la contemplation du Tout. Le philosophe serait dès lors celui qui... [Lire la suite]