31 janvier 2016

De la SOUFFRANCE d' INSATISFACTION

  Comment un individu qui dispose d'une santé florissante, d'une belle aise financière, des toutes les satisfactions de l'existence familiale et sociale pourrait-il être sensible à la souffrance d'autrui ? Pour comprendre quelque chose à la souffrance d'autrui, il fait avoir connu et traversé soi-même la souffrance. Malheureusement il arrive souvent que notre propre souffrance nous dessèche le coeur, nous aigrit et nous incite à nous replier sur nous même. Ce qui montre bien qu'il ne suffit de connaître la souffance, il faut la... [Lire la suite]

18 avril 2014

"JE SAIS BIEN MAIS QUAND MEME" : de l 'impossible et du renoncement

    La question émerge à nouveau, pressante, exigeante : comment peut naître, apparaître un sujet? Ce que nous comprenons se résume à fort peu de chose : ce qu'on appelle sujet ne se situe pas dans la pure et simple continuité des processus naturels, du jeu des pulsions, de la force vitale, de l'organisation native des besoins et de leur satisfaction. L'apparition du sujet est de l'ordre de l'événement, lequel suppose une préalable rupture des enchaînements spontanés. Lorsque l'enfant (infans : celui qui ne parle pas),... [Lire la suite]
20 février 2012

EPICURE avec BOUDDHA : étiologie de l'insatisfaction

« La terre entière vit dans la peine et c’est pour la peine qu’elle a le plus de capacités ». C’est un constat, un diagnostic qui repère le symptôme universel : la peine, « ponos » : mal, fatigue, travail, labeur, douleur,  souffrance. Cette évidence exprimée par le médecin Epicure rencontre étonnamment celle de Bouddha : le monde est « dukkha », souffrance. La philosophie commence, et doit commencer par la reconnaissance des faits, et le fait premier, irréfutable, est la souffrance de... [Lire la suite]
10 janvier 2012

De l'EVENEMENT et du DESIR

      J'invite le lecteur, avant d'aborder ce texte, à lire un article précédent : "De l'évènement et de l'énigme" du 8 janvier, sans quoi l'intelligence de celui-ci sera presque impossible. Il s'agit en effet d'une suite rhapsodique dans laquelle comptent tous les éléments.                                                               I      ... [Lire la suite]