18 mai 2009

DE la RETRAITE

Hemingway soutenait que le mot "retraite" était le plus abominable de la langue française. C'est beaucoup dire. Mais il faut bien avouer que pour bien des gens, et surtout les hommes, elle représente un couperet qui ne peut que faire penser à la fatale Faux. Je conçois aisément que le travail professionnel soit pour beaucoup une béquille, lorsque manque une vraie passion créatrice, et que cette béquille tombée il ne reste qu'un cadavre en sursis. Mais c'est prendre la béquille pour le squelette. C'est dire aussi à quelle... [Lire la suite]