14 juin 2013

FORTUNA et VIRTU : MACHIAVEL

    "Comme notre libre arbitre ne peut disparaître, j'en viens à croire que la fortune est maîtresse de la moitié de nos actions, mais qu'elle nous abandonne à peu près l'autre moitié. Je la vois parielle à une rivière torrentueuse qui dans sa fureur inonde les plaines, emporte les arbres et les maisons, arrache la terre d'un côté, la dépose de l'autre ; chacun fuit devant elle, chacun cède à son assaut, sans pouvoir dresser aucun obstacle. Et bien que sa nature soit telle, il n'empêche que les hommes, le calme revenu,... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:11 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 août 2009

ANAXARQUE et le KAIROS

Vitesse de l'atome : pour Epicure la plus grande vitesse concevable. Pour la caractériser de manière sensible : "comme la vitesse de la pensée". Cette dernière expression que je croyais proprement épicurienne, je l'ai trouvée récemment dans d'autres écrits de l'époque, chez Euripide je  crois. Même vitesse que l'atome et la pensée, selon le principe d'une isonomie absolue de la nature. Cette vitesse toutefois n'est pas perceptible comme telle, elle ne se manifsete que dans l'après coup. Je pensais à ceci, et voilà que... [Lire la suite]