08 juillet 2011

Le PHILOSOPHE AUTODIDACTE

L'autodidacte est celui qui a appris par soi-même. Le philosophe est rarement présenté comme un autodidacte, et lui-même se garde bien de le faire pour soi, craignant sans doute de passer pour un ignorant ou un faux savant prétentieux. Dans l'opinion courante il passe plutôt pour un liseur infatigable, un puits de savoir. Descartes avoue "avoir un peu lu" dans sa jeunesse, et n'en tire pas gloire. D'autres, comme Héraclite ou Epicure, rejettent en bloc tous les autres philosophes, se présentent avec fierté comme de véritables... [Lire la suite]

07 juillet 2010

De la CONNAISSANCE de SOI : journal du 7 juillet

Il faut une patience infinie pour faire un philosophe. De l'éblouissement premier qui s'empare de nous à la lecture d'une grande pensée, du premier et décisif éveil, du premier flamboiement divin, - pour moi ce fut Schopenhauer - jusqu'à l'éclosion improbable de la maturité philosophique, que de temps, que d'expériences douloureuses ou exaltantes, que de livres lus, de pensées avortées, d'intuitions ratées, de conversations languissantes ou stimulantes, que de rêves, de projets, de fatigue, de découragements, d'abandons honteux, de... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:46 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,