06 septembre 2017

De la SOTTISE, et de la FOLIE

  L'intelligence c'est la capacité de lier, de recueillir, ce que décline le verbe "legere", amasser, recueillir, mais aussi lire. Cueillir entre, lire entre, et lier ensemble. Capacité d'ouverture à la variété, à la diversité, à la multiplicité, capacité de créer des rapports entre des termes apparemment lointains et sans rapport. De ce point de vue l'intelligence serait le contraire parfait de la sottise, qui consiste à s'enfermer opiniâtrement dans un point de vue unique et exclusif, esprit de système, fermeture et... [Lire la suite]

02 mai 2017

ETRE SOI ? - méditation

  Il y a un temps pour tout. La recherche a ses charmes et ses âpretés, qui justifient bien des efforts. Vient un moment où il faut peser les résultats. Je suis plutôt satisfait, que l'on me pardonne, de ceux auxquels j'ai fini par venir, et me rendre - comme on dit rendre les armes - car au bout du bout c'est bien d'une certaine forme de rédition que je témoigne ici, avec l'honneur dû au courage. On veut, comme Alexandre, conquérir le monde, on verra ce qu'on verra, et tout à la fin on voit qu'on ne conquiert rien du tout, si... [Lire la suite]
15 septembre 2016

De l' EMOTION

  La tradition philosophique se méfie de l'émotion, avec raison sans doute. Mais il faut éviter les jugements hâtifs et unidimensionnels. Dans l'émotion nous expérimentons notre présence au monde, bien plus, et plus intensément que dans les accalmies et les bonaces. L'habitude, la répétition, la sécurité, le bien-être nous amolissent, nous endorment. La conscience, goûtant le plaisir de la prévisibilité, se met béatement à somnoler, dans l'illusion que ce bien-être va durer toujours. Mais chacun sait bien, au fond de lui, que... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 avril 2015

La FOLIE MEURTRIERE : l'AJAX de SOPHOCLE

  La présentation de la folie est un thème récurrent de la tragédie grecque, qui aime à expérimenter les situations limites : inceste, meurtre, matricide, parricide, suicide, infanticide et autres. Dans ce concert tonitruant d'aberrations et de monstruosités, l'homme sain d'esprit est, sinon une exception, pour le moins une idéalité improbable.. Tout au plus est-il placé en contrepoint, comme Ismène face à Antigone, pour faire ressortir dramatiquement l'hubris du héros. La folie rôde, comme la mort, tantôt silencieuse et... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 15:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 septembre 2009

THYMOS et PATHOS

Thymos est le siège mystérieux des affects, quelque part au centre de la poitrine, aux voisinages immédiats du plexus et du coeur. Il est imposible de rendre correctement ce terme en français : on balancera entre "âme", inutilisable, et "coeur", qui est moins chargé de relents religieux, mais trop précis, trop concret. Comment exprimer le tourment, les affres, les transports et les passions, tristes ou allègres, qui nous font frémir, trembler, palpiter, transpirer, transir, et quelquefois mourir? Tout cela c'est l'expérience sensible,... [Lire la suite]
08 juin 2007

PHILOSOPHIE du BORDERLINE : Livre ii, CHAPITRE DEUX

  LIVRE DEUX     CHAPITRE DEUX     DU NOYAU PSYCHOTIQUE     I     Mes bons amis ! Excusez-moi du peu, mais j’ai la conviction de sortir d’une bien mauvaise passe. Je suis comme ébloui, tout chancelant dans la petite lumière du matin, à la manière d’un convalescent perclus d’arthrose qui fait ses premiers pas dans le jardin bruissant et odorant de la clinique. J’ai mal à l’âme, je suis tout esbaudi et claudiquant, incertain du moindre pas comme si le sol allait immanquablement... [Lire la suite]