17 juin 2019

PRIMAUTE DU REEL : réel, symbolique,imaginaire

  De Lacan on retiendra surtout, en sus de quelques formules saillantes ("il n'y a pas de rapport sexuel" ou "La femme n'existe pas" etc), la distinction fort utile des trois registres, le symbolique, l'imaginaire et le réel (SIR). Dans la première époque - structuraliste - Lacan privilégie le symbolique pour mettre en évidence le rôle des déterminations de l'inconscient. L'attention se porte sur les effets de langage. Comment le sujet, pris dans les rêts des signifiants qui vienent de l'Autre, peut-il s'y retrouver dans sa... [Lire la suite]

15 novembre 2018

"Nous ne connaissons que nos affects"

  "Nous ne connaissons que nos affects" - cette idée est attribuée par Diogène Laerce aux sceptiques (IX, 103) en conformité avec le texte de Sextus : "Le sceptique donne son assentiment aux affects (pathos) qui s'imposent à lui à travers une impression". Je ne dirai pas : le miel est doux, ce qui serait poser une thése sur la nature du miel - que j'ignore - mais je dirai : le miel m'apparaît doux, ce qui est une donnée immédiate et indiscutable de ma sensibilité. Nous sommes affectés par les apparences extérieures (phainomena)... [Lire la suite]
02 novembre 2017

Le CHAINON FAIBLE : de la structure psychique

  Suite au texte précédent sur le sentiment de réalité et la "chaîne du moi" je voudrais ici proposer quelques hypothèses. C'est par la brisure d'un chaînon que le réel fait effraction dans la psyché, entrainant la déroute de la chaîne entière. Mais alors, peut-on dire quelque chose de plausible sur ce chaînon faible ? On pourrait poser en principe que tout un chacun porte un tel chaînon faible, et que c'est là une marque sensible, et souvent repérable, d'une individualité, mieux, d'une singularité. Dis-moi quel est ton chaînon... [Lire la suite]
19 janvier 2017

Que faire des FANTASMES ?

  Je voudrais revenir sur la question du fantasme, tout en considérant comme acquises les propositions que j'ai déjà développées par le passé. Ce qui va suivre est le résultat d'observations que j'ai menées en moi-même, car enfin la production et la présence insistante de fantasmes relève de la vie intérieure dans ce qu'elle a de plus personnel, et je ne vois pas que l'on puisse observer quoi que ce soit en dehors de la vie privée. Les hommes et les femmes, en géréral, évitent soigneusement d'en parler, ce qui d'ailleurs est... [Lire la suite]
13 juin 2016

CE CHER FANTASME

  Pour une conscience philosophique c'est une banalité : chacun croit diriger sa vie et ne fait que suivre son fantasme. C'est évident à observer les autres, c'est très obscur à qui prétend s'observer soi-même. Il faudrait être à la fois en soi-même et hors de soi, pour s'éprouver dans ses émois et se voir dans ses comportements, étalés sous l'oeil scientifique et critique. Aussi ne peut-on guère progresser qu'à repérer les choses dans l'après-coup : voilà ce que j'ai fait, alors que je voulais faire tout autre chose. Comment... [Lire la suite]
08 avril 2016

Le REEL du SUJET

  Ce que je voudrais exprimer ici est extrêmement difficile, et je ne sais si je puis y parvenir. Pourtant l'idée qui me travaille est de la plus haute importance, pour moi d'abord, bien évidemment, mais pour autrui tout aussi bien, en raison de son caractère universel. En principe, elle est de nature à éclairer tout un chacun, s'il veut bien s'en préoccuper, sur la nature ultime de la singularité, dont la subjectivité est la face apparente et manifeste. "Qui suis-je ?" est la question par excellence à laquelle chacun apporte la... [Lire la suite]

28 septembre 2015

REPONSE : fantasme et liberté

  Avant de répondre à la question : "un fantasme reconnu comme tel est-il encore un fantasme ?" il faut examiner le point suivant : est-il possible de reconnaître un fantasme comme tel ? La réponse est plus difficile qu'il n'y paraît, parce que, si chacun connaît bien l'efflorescence automatique des fantasmes qui proliférent dès que l'attention se relâche (rêveries, associations d'images, divagations de toutes sortes), il en va tout autrement de la source - inconsciente - des fantasmes, lesquels se rattachent en principe à un... [Lire la suite]
24 septembre 2015

QUESTION

    Petite question, à vous, chers lecteurs : "Un fantasme reconnu comme tel est-il encore un fantasme ?"   J'ai hâte de lire vos éventuelles réponses !
Posté par GUY KARL à 17:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
23 août 2015

CHAP V- DECONSTRUCTIONS 3 - Des PASSIONS

       CHAPITRE CINQ : DECONSTRUCTIONS 3 – Des PASSIONS      TABLE 1 Tripartition 2 Le Pathos 3 Thymos 4 Splendeurs de l'Alogos 5 Passions tristes 6 Nostalgie 7 Humeur et humour 8 Passions et action 9 Jardiner ses passions 10 Spiritualiser 11 Venus vagabonde         1 Tripartition     Je suis fidèle à une conception tripartite de l'humain, que je trouve chez les Grecs, mais aussi chez les Chinois, considérant que le dualisme,... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 03:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 août 2015

CHAP VI - DECONSTRUCTIONS 4 - De la JOUISSANCE

                          CHAPITRE 6 - DECONSTRUCTIONS 4 – De la JOUISSANCE       TABLE  1 Triade  2 Forme et Informe  3 Jouissance(s)  4 Tirésias  5 Un Désir demeuré désir  6 Fin du manque       1 Triade   De quoi jouit-on? Du fantasme. Avec quoi? Le corps. Jusqu'où? Aussi loin que l'on peut. Qu'est ce qui fait barrage? L'impossible - c'est à dire le réel. ... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,