06 juillet 2017

Le CHANT des ORIGINES : Chant sixième, 6

                              6 MONTAGNE VIDE Retirez-vous, disent-ils, sur la montagne videCouchez-vous dans l'herbe tendrePrès d'un ruisseau de mousseRoseaux jasants,Contemplez sans penser les nuagesAutour de la lune jolie, la captieuse, la silencieuse,Et vous serez comme des dieux parmi les hommes ! Hélas, je cherche en vain la montagne videElle est toute encombrée, saturéeDes gens y piaillent comme des piesLe tumulte comme l'orageVous agresse, vous... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 23:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 février 2017

EPICURIEN et STOICIEN : Nietzsche

  Examinant en médecin la "constitution" originale de l'épicurien, son idiosyncrasie singulière, Nietzsche diagnostique une sensibilité extrême aux aspérités, aux aléas de l'existence, une irritabilté nerveuse qui le contraint à se resserrer sur l'essentiel, à tourner de dos à bien des aspects de la vie sociale qui menaceraient son équilibre. Par nature il rejette des excitants, les stimulants violents, les sources multiples de perturbation, afin de se protéger, de se bâtir un cosmos harmonieux, une citadelle contre l'insécurité... [Lire la suite]
25 janvier 2016

L'ECOLE de la VIEILLESSE

  Il n'y a pas d'école de la vieillesse alors que chacun est pris en charge dans ses jeunes années, sollicité de toutes parts, sommé de s'instruire et de préparer son insertion dans le vaste monde. On suppose implicitement que d'avoir travaillé tout au long de sa vie, éduqué ses enfants et rempli ses devoirs sociaux, l'individu est prêt pour affronter les âges ultérieurs du vieilissement. Il n'en est rien, et je connais bien des hommes et des femmes, mais des hommes surtout, qui se retrouvèrent singulièrement démunis "quand la... [Lire la suite]