17 juin 2016

Le VIF du SUJET

  Voilà plusieurs jours que je tourne autour d'une idée qui me paraît neuve et importante sans parvenir à la formuler correctement, si bien que tous mes essais retombent dans une apparence de répétition. Apparence seulement, car les mots que j'utilise sont chargés d'une signification différente, mais par la bande, à défaut de désigner clairement l'expérience nouvelle. On utilise les mots que l'on connaît, à défaut de mieux, et en dépit d'un infléchissement novateur, ils continuent de charrier des significations éculées. C'est là... [Lire la suite]

17 septembre 2015

L'ILLIMITE et la LIMITE

  Le plus grand danger, dans notre organisation psychique, vient de cette illusion qui nous fait courir après l'illimité : illimité de la puissance, du savoir ou de la jouissance, nous représentant toute satisfaction, tout gain comme dérisoire au prix de notre aspiration. D'où la formule : plus, toujours plus, de biens, de plaisir, de renommée, plus de jouir, plus, toujours plus. Mais le corps lui-même proteste, avant que la réalité ne s'écrase sur nous de tout son poids. Epicure écrit, Maxime XIX : "Le temps infini (apeiros... [Lire la suite]
01 mars 2015

ESSAIS de POETOLOGIE (8) - Ce que vivent les roses

    CE QUE VIVENT LES ROSES     "Et rose elle a vécu ce que vivent les roses             L'espace d'un matin" (Malherbe) Ce que vivent les roses, qu'en pouvons nous savoir? Et pourtant cette connaissance nous serait fort utile, bien plus que tant de savoirs qui nous encombrent... Depuis ce matin je suis hanté par ces deux vers de Malherbe, entre agacement et allégresse. Je n'apprécie plus guère la musique, de ce qu'elle me colle à la mémoire, comme le chewing-gum du... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 janvier 2012

DU PRESENT COMME DUREE

  DU PRESENT COMME DUREE   Qu’est ce que le présent ? Tout le monde sait ce qu’est le présent. C’est ce moment entre le passé et le futur. Mais combien de temps dure ce moment ? Quelle est son épaisseur, sa qualité, sa signification existentielle ? Cette notion si évidente recouvre une complexité extrême. Commençons par écarter la vision mathématique et spatialisante qui ramène le présent à un instant fugitif, quasi inexistant, simple point de passage par où le futur s’engouffre dans le passé. Cette... [Lire la suite]
03 mai 2010

INTUITION de la DUREE : BERGSON HERACLITEEN

Le grand mérite de Henri Bergson est d'avoir introduit en philosophie la notion de durée, et de l'avoir fermement opposée au temps. Nous pensons le temps sur le modèle de l'espace, découpant des instants sur la ligne de l'infini, comme si le temps était une droite ouverte aux deux extrémités, formée d'une pure succession d'instants sans contenu, épaisseur, ou qualité. C'est le temps de la montre, où chaque instant est en soi identique au précédent et au suivant, simple effet de découpage. C'est pratique pour la mesure sociale ou... [Lire la suite]