23 août 2015

CHAP V- DECONSTRUCTIONS 3 - Des PASSIONS

       CHAPITRE CINQ : DECONSTRUCTIONS 3 – Des PASSIONS      TABLE 1 Tripartition 2 Le Pathos 3 Thymos 4 Splendeurs de l'Alogos 5 Passions tristes 6 Nostalgie 7 Humeur et humour 8 Passions et action 9 Jardiner ses passions 10 Spiritualiser 11 Venus vagabonde         1 Tripartition     Je suis fidèle à une conception tripartite de l'humain, que je trouve chez les Grecs, mais aussi chez les Chinois, considérant que le dualisme,... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 03:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 août 2015

CHAP XXIII - Du DESIR et du BEAU

                                            CHAPITRE 23 : DU DESIR et du BEAU     TABLE 1 L'Autre du Philosophe - la Féminité 2 Objets du désir, cause du désir 3 Fantasme et mélancolie 4 Du désir sans objet 5 Du désir constitutif 6 Profondeur et surface : Sappho          1 L'Autre du philosophe - la féminité    A-t-on bien remarqué que "le philosophe"... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 06:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 juillet 2015

DES VIES PARALLELES : rater sa vie

  "Comment ne pas passer à côté de sa vie" ? Avant de se précipiter dans une réponse - et il n' y en a que trop venues de tous les horizons de la coaching-philosophie - il importe de s'étonner de la question elle-même. Car enfin, bon sens oblige, on ne mène jamais qu'une seule vie, la sienne propre, et nulle autre, et c'est bien de celle-ci qu'on meurt, et de nulle autre. En toute rigueur on ne peut passer à côté, car il n' y a pas d'autre possibilité. Cela dit, on peut avoir le sentiment, vrai ou faux, sincère ou mensonger, de... [Lire la suite]
28 janvier 2015

ECARTELEMENTS III - IVRE COEUR

                 IVRE CŒUR                          Mon cœur se serre de désir Parfois on dirait qu’il va s’arrêter Cela fait comme un grand trou dans la poitrine Ça bouillonne, ça enfle, ça tourbillonne Et puis ça se déchire J’ai peur et j’exulte Je me sens vivant, exaspérément Et je me dis : je m’en fous de crever, ici, manintenant Ou dans mille ans Le... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 15:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 janvier 2015

DESIR de SAPPHO - poésie 6

    Saisissez le titre du message Insérer :      Police   Taille police                                                                          ... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 octobre 2014

D'une SINGULIERE SCHIZOPHRENIE : réel et désir

    Question : qui désire l'immortalité? Voilà sans doute le désir le plus vain que l'on puisse imaginer, et pourtant...C'est lui qui inspire tant d'artistes, de poètes, de créateurs en tout genre. Laisser quelque chose qui témoigne du passage, un petit reste arraché à la mort, un fétiche fantasmatique et dérisoire érigé à la face de l'univers, voilà qui motive, qui excite, qui stimule, qui inspire les entreprises les plus folles. Tel qui pourrait vivre paisiblement dans une retraite dorée, goûter aux joies sereines d'une... [Lire la suite]

28 mai 2014

Du RIEN

    Rien n'est pas rien, puisqu'on en parle, ce qui lui confère pour le moins une identité symbolique. Mais rien n'est pas tout à fait quelque chose, en dépit de l'étymologie (rien = chose, res, rem, en latin). Le rien se situe entre le néant, qu'il n'est pas, et la chose qu'il n'est pas davantage, une sorte de monstre logique, évoquant l'ombre de la chose. Si le destin ordinaire de l'être humain est de se constituer sur la perte originaire de la chose, alors le rien acquiert une sorte de dignité paradoxale à signifier ce... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
24 avril 2014

De l'ECART entre le PSYCHIQUE et la REALITE

      Ce serait une grave erreur que de chercher à se débarrasser du désir. Freud soutenait avec raison que le désir est inextinguible, perpétuellement renaissant, et que tout effort pour s'en débarrasser revenait mécaniquement à le renforcer. Voilà qui jette un éclairage intéressant sur certaines pratiques, toutes erronnées et mortifères, qui visent la destruction du désir, aussi débilitantes que de vouloir empêcher le flux de la pensée. "S'il suffisait de s'asseoir les jambes croisées et de rester immobile, toutes... [Lire la suite]
10 février 2014

ANATOMIE de l' ESPOIR

    On dit que l'espoir fait vivre. Et s'il faisait mourir? Cette proposition peut surprendre, si l'on voit que l'espoir relance indéfiniment le désir, le métonymise, l'éternalise, renvoie dans un avenir indéfini une supposée satisfaction. Entre le moment présent où le désir formule ses réquisits et le futur où le désir rencontre la réalité, satisfaisante ou décevante, on peut avoir le sentiment de "vivre", brûlant de l'espoir de la réussite. Et comme la réussite est toujours partielle, marquée de ce "ratage" inévitable... [Lire la suite]
24 octobre 2013

ESTHETIQUE de l' ECART : de la non-jouissance

    "Il y a deux malheurs : satisfaire le désir et ne pas le satisfaire". C'est à peu près ce qu'écrit Oscar Wilde. (je cite de mémoire). On aurait plutôt tendance à penser, de nos jours, dans une société hédoniste, que le seul malheur est de ne pas le satisfaire, ce qui créerait de la frustration, voire une insatisfaction chronique. Pourtant je pense que Wilde a raison. La satisfaction entraîne souvent le pire, comme on voit par l'avalanche de calamités qui se précipitent sur le malheureux. Tel qui remporte le gros lot à... [Lire la suite]